Hotline d’été - Interview du chef du district de 2018

Publié le:2018-08-07

Nombre de lecture:

Introduction de l’invité

 

LU Xiaodong, chef du district de Jing’an

 

Contexte de l’interview

 

LU Xiaodong, chef du district est entré au Studio de Diffusion de Nouvelles de Shanghai, invité pour le programme ? Hotline d’été - Interview du chef du district ? de 2018. Pendant l’interview, il a communiqué avec le présentateur Haibo, en écoutant attentivement les demandes des masses pour les problèmes difficiles de vie du peuple.    

 

LU Xiaodong:

 

L’été est la saison où il y a beaucoup de problèmes de gestion urbaine et de subsistance, chaque département du gouvernement du district recherche à résoudre ces problèmes de la sécurité des moyens de subsistance dont les masses s’occupent.

 

Présentateur:

 

Le district de Jing’an est au centre de la ville, où les résidents sont nombreux et de haute densité, il y a aussi beaucoup de cols blancs, leurs différents besoins ne sont pas les mêmes, donc il faut que le gouvernement réfléchisse plus attentivement.

 

LU Xiaodong:

 

Le district de Jing'an a des zones résidentielles denses, les problèmes que les résidents posent sont concentrés. Les cols blancs qui travaillent dans le zone commercial de Jing’an ont aussi beaucoup de demandes et exigences, qui s’attendent nos solutions.

 

Présentateur:

 

Quelques plaintes qu’on a re?ues dans l’année dernière ne sont pas résolues.

 

Monsieur JI:

 

Les déchets sont triés en plein air au N°17, Ruelle 800, Rue centrale de Yanchang, les résidents environnants souffrent de moustiques, de mouches et de souris.

 

WU Yaxian:

 

Aujourd’hui je suis entrée dans la communauté en voiture jusqu’au bout droit, j’ai vu la station ouverte de la compression d’ordures, dont la sortie est juste en face du batiment résidentiel. Maintenant les déchets dans la station de la compression d’ordures et ceux qui sont au bord de la ruelle sont tous débarrassés, mais les résidents s’y inquiètent toujours, alors quel est le plan subséquent de rectification du problème de déchets ici ? Cela arrivera-t-il pour plusieurs fois ?

 

Présentateur:

 

La propreté est-elle satisfaisante?

 

Monsieur JI:

 

Oui, mais je ne sais pas le plan dans le futur.

 

LU Xiaodong:

 

Monsieur JI a clairement dit qu’il s’inquiète toujours comment le garder pour longtemps ?

 

LI Qing:

 

La station de la compression avait été mise en service en 1998, dont le droit de gestion avait appartenu à l’ancienne Entreprise de la Transportation d’Assainissement environnementale de Zhabei, et avait été contracté par l'entreprise à l’individuel, l’entrepreneur avait divisé la station de la compression par deux, parce que la station avait été à l'origine connectée à l'avant et à l'arrière, les déchets avaient été triés à l’intérieur et transportés à l’extérieur traversant la porte sur la Rue Yanchang. Après avoir été divisé par deux sans permission, la part extérieure de la station avait été louée à l’autre qui produisait l'alliage d'aluminium, les déchets avaient été toujours disposés à l’intérieur. Quand on a appris la situation, on a communiqué avec l’affermataire. Puisqu’il a le contrat de location, pendant notre négociation, on a re?u une autre plainte le 8 juin, puis on a continué la communication avec l’affermataire. Sous les efforts de toutes les parties, le locataire a accepté de résilier le contrat de location, au 15 juin il a déménagé, et les déblaiements de l’intérieur de la station de la compression ont été tous terminés au 20 juin. à la fin de juin, la Troisième Entreprise du Groupe du Développement de la ville s’est préparée à peindre l’intérieur de la station d’ordures suivant la classification des ordures, vue que les équipement dedans ont vieillis et étaient usagés, elle a envisagé de les renouveler. Il est possible que cette station de la compression devienne un point de démonstration de tri des déchets du sous-district à l’avenir.

 

LU Xiaodong:

 

Avez-vous communiqué cette procédure et ce plan de travail avec Monsieur JI et avec les résidents dans la communauté?

 

LI Qing :

 

Non, pas de communication publique, ce qui est notre faute.

 

LU Xiaodong:

 

Si nous parlons aux masses de notre travail, elles peuvent comprendre. Je crois que si vous communiquez ce que vous êtes en train de faire avec Monsieur JI, il va vous soutenir et comprendre.

 

YOU Wenjian:

 

Maintenant il y a plus d’un mille tonnes d’ordures sèches tous les jours au district de Jing’an. Celles humides doivent être classifiées et transportées toutes seules, et sont envoyées à les transformer aux ressources. D? à la promotion de la classification des ordures, les ordures sèches sont toujours contr?lées dans une certaine limite.

 

Présentateur:

 

Maintenant la classification des ordures comment se déroule-elle?

 

YOU Wenjian:

 

On envisage de les faire couvrir à tous les zones résidentielles avant la fin de cette année.

 

LU Xiaodong :

 

Le plus important travail à faire du district de Jing’an est de classifier des ordures en suivant la demande du comité municipal et du gouvernement municipal. La classification des ordures a une tache qui est la transformation des poubelles des communautés. Actuellement dans les communautés, d’un part on initie les masses à participer à la classification des ordures et aux mouvements environnementaux ; d’un autre part, qui sont les plus importantes sont les installations, les poubelles dans les communautés doivent tous être renouvelées et transformées. Le problème de Yongleyuan qui a été mentionné, reflète que pendant la procédure de la transformation des poubelles, nous avons encore beaucoup à faire quant à l’écoute des opinions des masses et à la méthode de mieux faire les intérêts publics.

 

YOU Wenjian:

 

Il faut nettoyer les ordures ménagères tous les jours.

 

Monsieur GE :

 

Ma fenêtre est juste en face du podium de N°1788 sur la Rue ouest de Nanjing, plusieurs systèmes d’échappement gros et larges sont installés sur le toit du podium de six étages, quand les restaurants sont ouverts de 9h au matin à 9h au soir, les systèmes d’échappement sont mis en marche, les bruits se dirigent vers le batiment où j’habite à travers les conduits et entrent chez moi à traversant les fissures de la fenêtre.

 

LU Xiaodong:

 

Il faut vérifier vite ce type de problème que posent les masses et les résoudre vite, ce qui est l’efficacité qu’on demande.

 

HONG Xuegang:

 

Les résidents se sont plaints sur cette chose-là en janvier, la Comité des Résidents, le sous-district et le département de la protection environnementale ont le vérifié sur place, il y avait vraiment un évent d'échappement qui est proche du zone résidentiel, les résidents pensaient qu’il y avait des bruits et des fumées ; ensuite ils ont contacté le service immobilier de la Place 1788, qui était aussi en train de faire un nouveau plan de la structure des batiments de la Place 1788. Avant il y avait beaucoup de restaurants, maintenant une part des restaurants ont été transformés en des zones de bureau, l’émission des fumées a donc été diminuée. En juin de cette année la Place 1788 a installé des bo?tes insonorisées sur les évents de fumées. Ensuite pendant le processus de modifier le plan immobilier, nous leur demandons de non seulement finir cette tache de l’angle juridique, mais aussi de considérer les sentiments des résidents, de faire des efforts à effectuer des mesures pour réduire des bruits les plus possibles.

 

LU Xiaodong:

 

Les mesures que vous avez mentionnées, n’importe que cela a été fait par vous ou par la Place 1788, avez-vous les communiqué avec le plaignant?

 

HONG Xuegang:

 

Cette plainte était anonyme, le personnel de la zone résidentiel a parlé avec le chef du batiment.

 

ZHOU Jianmin:

 

Lors de la rencontre avec le chef du batiment, nous avons fait mesurer les fumées par le département de la protection environnementale, et on a indiqué ce problème à la Place 1788, le service immobilier a promis de faire quelques transformations. Quand le plan spécifique est sorti, on va ensuite le dire au tout le monde lors de la prochaine conférence des résidents.

 

LIN Yongquan:

 

Pour ce type de bruits que produisent des équipements, le département de la protection environnementale a d’abord une responsabilité de la gestion et du contr?le. Nous avons émis un avis de rectification pour la Place 1788 et l’a demandé de traiter l’ensemble de l’absorption des chocs et de la réduction du bruit pour arriver le standard national.

 

LU Xiaodong:

 

Tout à l’heure Monsieur Ge a fait des propositions très raisonnables, vous devez parler avec les résidents, au lieu de faire les plans tout seul, et vous devez communiquez tous les plans avec eux. Avant la mise en vigueur du plan, communiquez encore une fois avec Monsieur GE, apprenez de bonnes suggestions des résidents, après la communication des deux parties, proposez un plan qui est accepté par tout le monde, ce qui rendra le plan satisfaisant faisable pour l’entreprise, et plus satisfaisant pour les masses.

 

Monsieur PAN:

 

Au carrefour de la Rue ouest de Nanjing et de la Rue nord de Shaanxi, les éboueurs lavent la route avec un pistolet à eau à haute pression dans la nuit profonde, dont le bruit dérange les gens.

 

LU Xiaodong:

 

Après l’augmentation de l’intensité du nettoyage, il est possible que le nettoyage dans la nuit affecte la vie des résidents.

 

Présentateur:

 

Il y a beaucoup de gens au centre-ville à minuit, les résidents ne sont pas à l’aise.

 

XING Jian:

 

Depuis cette année, selon la demande du nettoyage soigné, nous avons fait des modifications du travail de propreté urbaine de la Rue ouest de Nanjing, généralement considérant les caractéristiques de la Rue ouest de Nanjing, on effectue le maintien dans la journée et le travail dans la nuit, la plus part de travail, extrêmement le travail mécanique, est envisagé à commercer depuis environ 10h dans la nuit. Le dérangement des gens dont Monsieur PAN a parlé tout à l’heure, est généralement les bruits venant du lavage du trottoir. Pour réduire le plus possible l’influence qu’on apport aux résidents, on a effectué des mesures. Bien qu’on commence à travailler après 10h dans la nuit, notre arrangement du temps est de d’abord travailler autour des zones résidentielles, et puis on travaille autour des batiments d’affaires, en considérant le temps de sommeil des résidents. On utilise les petits équipements pour réduire l’influence d’alentour. La prochaine étape est d’améliorer le plan selon la réalité visant les opinions des résidents pour l’arrangement spécifique du travail. En même temps, nous sommes en train d’acheter les équipements, nous allons acheter quelques équipements de nouvelles énergies qui auront très peu de bruits, à l’objet de réduire l’influence aux résidents au niveau plus bas, les résidents sont invités à continuer à superviser notre travail.

 

LU Xiaodong:

 

Le Groupe du Développement de la Ville fait du nettoyage soigné pour la Rue ouest de Nanjing, il a un haut standard, les éboueurs travaillent dur, pour réduire le travail de la journée, ils ont beaucoup de travail dans la nuit, mais Monsieur PAN et les résidents autour ont rapporté ce problème, je prie le Groupe du Développement de la Ville de faire attentivement des recherches, de développer une mesure pour réduire le bruit et pour ne plus déranger les gens pendant le nettoyage dans la nuit, et de rechercher à obtenir la compréhension et le soutien des résidents à travers la communication avec des résidents par le sous-district de la Rue ouest de Nanjing.


attachment: