Derrière la route la plus à la mode de Shanghai, quel genre de l’«?esprit fin?» est caché??

Publié le:2019-05-21

Nombre de lecture:

La rue ouest de Nanjing, «zone de démonstration de gestion fine» avec une application des normes les plus élevées et les exigences les plus strictes, démontant la zone la plus technique, représente dans une certaine mesure le niveau le plus élevé de gestion fine du district de Jing’an.

La rue ouest de Nanjing, longueur de 3 km et superficie totale d’environ 4 kilomètres carrés, est un des quartiers d’affaires commerciaux et une des zones d’affaires haut de gamme les plus connus de Shanghai. Le «Triangle d’or» composé par Meitaiheng (Wastgate Mall, CITIC et Plaza 66) et les «cinq étoiles d’or» formés par Wheelock, PARK PLACE, Kerry et d’autres sont en harmonie les uns avec les autres et 80 % des magasins phares et des magasins spécialisés des marques internationales s’y rassemblent. La rue ouest de Nanjing, «zone de démonstration de gestion fine» avec une application des normes les plus élevées et les exigences les plus strictes, démontant la zone la plus technique, représente dans une certaine mesure le niveau le plus élevé de gestion fine du district de Jing’an. Notre journaliste a récemment invité et interviewé ce cercle, et a aperçu l’«esprit fin» derrière la gestion raffinée.

Prendre l’initiative d’une norme presque stricte

Propre et bien rangé, il s’agit du sentiment le plus intuitif de beaucoup de gens sur la rue ouest de Nanjing. Ici, chaussées, sièges, parterres de fleurs, poteaux électriques, etc., sont tous impeccables dans les yeux, même plus de 60 poubelles le long du chemin sont bien frottées.

Le district de Jing’an applique une méthode de nettoyage presque stricte pour la rue ouest de Nanjing. Aux tronçons les plus fréquents, les saletés d’huiles et de taches sont couramment trouvées, mais la rue ouest de Nanjing l’interdit. Le lissoir utilisé dans l’aéroport et l’hypermarché est trouvé dans la rue. Le lavage, le polissage, le lissage itinérant de la machine permettent les pavés de relever leurs propres couleurs. Dans les tronçons fréquents, les déchets de toutes sortes sont rejetés, mais ces situations n’apparaissent pas dans la rue ouest de Nanjing. La rue ouest de Nanjing de presque 3 kilomètres divisée en 12 zones, les 17 heures les plus animées du jour sont inspectées par les éboueurs en service, qui ramassent immédiatement les déchets sur terre.

«La normalisation est la base d’une gestion raffinée. Seulement avec la précision de la norme, on peut garantir un état de travail». D’après le responsable du Bureau municipal d’apparence urbaine et de verdissement, le district de Jing’an a pris la tête en formulant la «norme de Jing’an» au sujet de la gestion fine, dans laquelle on a précisé en matière qualitative et quantitative la partie chargée de l’exécution, la méthode de réalisation, et une mesure à laquelle on fait conformément. On s’efforce de rendre la «norme de Jing’an» plus stricte que les normes de la ville et lui permet de s’adapter aux normes internationales. Conformément à cette norme, le district de Jing’an affine les indicateurs spécifiques et les normes d’opération pour 246 rues et 785 quartiers d’habitants dans le district, formant ainsi «un plan spécialisé dans une rue» et «un plan personnalisé pour un quartier».

Pour la rue ouest de Nanjing, le district de Jing’an a spécialisé une norme, dont la norme intérieure s’y applique et les déchets dynamiques sont éliminés en 7 à 10 minutes, pour s’efforcer d’attendre un niveau où les gens peuvent «s’asseoir sur le sol».

Pour la mise en place de la norme et la mise en jeu du rôle de «l’homme», le régime et le mécanisme doivent être modifiés. La plupart d’entretiens urbains dans les districts de Shanghai sont responsables de différents secteurs. Le nettoyage des routes, le nettoyage des installations publiques et le verdissement public sont aux diverses charges. Cela conduit à la pollution à nouveau due à l’absence de la gestion dans les zones intersectées et au manque de coordination des activités des différentes entreprises. Lesdits problèmes sont apparus dans le district de Jing’an. En 2017, le district de Jing’an a radicalement réformé les entretiens urbains. Les entreprises assumant les divers entretiens dans les différents secteurs sont intégrées en une entreprise, Shanghai Jing’an City Development (Group) Co., Ltd., qui coordonne et gère les entreprises y appartenant, pour former un «modèle d’assainissement intégré et raffiné». On adapte un mode de travail qu’une personne de l’équipe se charge d’un nettoyage des rues, des installations publiques et du verdissement d’un tronçon, ce qui a brisé la séparation dans l’assainissement.

Raffiner sur les détails avec un «esprit fin»

Le sentiment et les perceptions des niveaux de gestion urbaine se reflètent souvent dans les détails. Sur la base d’un «esprit fin», le district de Jing’an fignole dans les détails de la rue ouest de Nanjing.

Le croisement de la rue ouest de Nanjing et de la rue de Shimenyilu est une entrée importante dans le cercle d’affaires, où les cinq axes y sont intersectés. Dans l’entourage, ce sont HKRI TaikooHui à la mode et international, les anciens bâtiments historiques comme immeuble Tongfu et immeuble Deyi et les bâtiments de commerce de haut de gamme, Huiyin BUILDING. Certaines personnes disent que le modèle est un peu similaire à Times Square à New York.

Dans le passé, il y avait une entrée du poste électrique souterrain, saillant de 3 mètres au-dessus du sol, ce qui avait de graves répercussions sur l’aspect de la rue. Grâce à une conception intelligente, cet obstacle dans la rue ouest de Nanjing est transformé en un point lumineux. Pendant la Fête du 1er mai de cette année, le nouvel espace vert en trois dimensions — «Espace de Nanshi» est révélé. Le mur-rideau en colore de Morandi, combiné à un mur de scène hautement reconnu en harmonie avec verdissement en trois dimensions et assorti d’un mur-rideau d’eau murmurant, a attiré le public.

La fonction d’entrée du poste électrique est réservée, mais la partie au sol est soigneusement couverte par le verdissement. C’est une réalisation de combinaison de la fonction, l’harmonie et l’admiration. Les plantes vertes et les fleurs sur les murs de verdure tridimensionnels s’inspirent de la forme du parterre de fleurs à l’européenne, présentant des motifs géométriques colorés et coordonnant avec la texture sur les bâtiments historiques environnants. Les murs de verdure tridimensionnels, les murs-rideaux et d’autres forment une cour élégante et exquise dans la ville, où l’érable, le celtis sinensis pers. et le pennisetum alopecuroides, le rhododendron hybridum ker gawl., le yucca, le carex et d’autres plantes rivalisent de beautés.

La gestion fine n’est pas un «monologue» représenté par le gouvernement. Dans la rue ouest de Nanjing, plus de 150 magasins s’y rassemblent. Le district de Jing’an entreprend la gestion conjointe avec la société, permettant aux magasins du quartier de participer à «la construction, la gestion et le partage conjoints», de manière que chaque détail soit plus «résistant à la pratique» grâce à la force et à la sagesse collectives.

La surface de verdissement autour du Kerry Centre dépasse de 15000 mètres carrés, un des complexes commerciaux les plus reboisés sur la rue ouest de Nanjing. Son paysage est également un des points populaires sur la rue ouest de Nanjing. La sculpture d’art en acier rouillé coloré située au coin de la rue du milieu de Yan’an et de la rue de Tongren reflète une clé pleine de plaisir enfantin; la pelouse soigneusement entretenue, les parterres de fleurs avec les fleurs de toutes saisons, l’avenue des fleurs de cerisier de bonne forme, etc., tous reflètent les sentiments décontractés dans le quartier.

Les trois images ci-dessus sont fournies par le district de Jing’an

La construction et la gestion de la verdure et du paysage adoptent un modèle de construction conjointe par le gouvernement et l’entreprise. En 2017, le gouvernement et l’entreprise ont conjointement conçu ce «bloc caractéristique d’écologisations». À propos du verdissement dans le cadre de la propriété d’entreprise, le gouvernement a proposé des normes d’application et l’entreprise a rémunéré les concepteurs néerlandais pour la conception et la construction conformément aux normes. Dans la gestion ultérieure, le gouvernement et l’entreprise assument leurs propres affaires et la gestion d’entretien des verdures et fleurs selon les normes uniformes. HUANG Ning, directeur général adjoint de KERRY PROPERTIES DEVELOPMENT MANAGEMENT (SHANGHAI) CO., LTD., a déclaré que grâce à la construction et la gestion conjointe, le paysage de verdures du Kerry Centre s’intègre bien dans l’atmosphère du quartier de la rue ouest de Nanjing, qui est très important pour améliorer la qualité de l’environnement du Kerry Centre.

Concrétiser bien l’«esprit fin»

Pour la gestion urbaine, les nouveaux situations et problèmes surgissent constamment, mais la résolution seulement avec les tactiques humaines n’est pas praticable. Le district de Jing’an a concrétisé bien l’«esprit fin». Au moyen des avantages régionaux de l’industrie la plus dense tels que les mégadonnées de Shanghai, l’informatique en nuage, l’intelligence artificielle, etc., le district de Jing’an a pris la tête de la mise en place d’une plate-forme intelligente en matière de gestion urbaine, qui voit les détails et équipe un «cerveau urbain» qui peut améliorer les détails. Cela a réalisé l’analyse des données, la commande quotidienne et l’examen de la tendance, pour résoudre de nombreux problèmes de gestion que les personnes ne peuvent pas résoudre.

Dans le Centre de commande de gestion fine de la rue ouest de Nanjing situé dans le bureau du sous-district de rue ouest de Nanjing, un grand écran au tout mur affiche en temps réel un changement subtil sur la rue ouest de Nanjing, devant lequel le personnel assis est en service 24 heures sur 24. Une alarme : la poubelle N° 863, sur la rue ouest de Nanjing est pleine.

Patrouillant dans la rue, M. Shen, qui a été informé par le portable, est précipité sur le site en 3 minutes. Après la vérification et la constatation que la poubelle est pleine, M. Shen a immédiatement contacté le département d’assainissement. Quelques minutes plus tard, les éboueurs y sont arrivés et ont traité le bourrage.

WANG Jieming, directeur du Bureau du sous-district de rue ouest de Nanjing, a dit que le bourrage de la poubelle est fréquent. Auparavant, il a pris du temps et des efforts pour le traiter. Le superviseur de la division du sous-district ne l’a pas immédiatement découvert, même s’il l’a constaté, en raison d’une grande distance, il fallait prendre à peu près deux heures pour traiter. Actuellement, la norme d’élimination «3301» est appliquée : arrivée au site en 3 minutes après les instructions, résolution des problèmes généraux en 30 minutes et règlement des problèmes délicats en 1 jour. Par rapport à la gestion auparavant d’«arrivée au site en 1 heure, résolution des problèmes généraux en 24 heures et règlement des problèmes délicats en 1 semaine», la gestion des problèmes a un effet significatif.

À présent, des centaines de capteurs sont installés dans les rues et sur les installations publiques le long de la rue ouest de Nanjing et de backstreets de 4 kilomètres autour de la rue, pour alerter en temps réel les installations et les affaires publiques comme déplacement de la couverture du regard et accumulation de l’eau, interrupteur magnétique de la porte de la boîte électrique, débordement de la poubelle à fruits, poussière de la route et d’autres. À l’aide de la surveillance vidéo et la technologie wi-fi, on recueillit les données sur le flux des piétons et la circulation routière du tronçon pour analyser les marées et calculer avec précision l’heure de pic, de manière à répartir en scientifique le personnel de gestion. Au moyen de l’échange des données du système, on peut permettre de commander et de répartir en temps réel les opérations d’aspects urbains et les opérations de gestion urbaine.

Il est facile à régler les affaires de rue surgies à la première phase. WANG Jieming a exemplifié que les eaux souterraines dans le regard pouvaient croître après la pluie, mais dans le passé elles n’étaient pas souvent découvertes avant que l’eau ne déborde et il était difficile de les régler après la constatation. Maintenant, grâce aux capteurs dans le regard, on peut surveiller le niveau d’eau. Une fois que le niveau d’eau d’alerte est dépassé, les départements concernés sont immédiatement informés pour des préventions à l’avance. Dans l’espace d’un an, avec l’essai de la plate-forme, plus de 95 % des incidents de rue relevant du sous-district de rue ouest de Nanjing peuvent être éliminés rapidement à la première phase.

 


attachment: