Le district de Jing’an intègre la philosophie de « personnalisation » dans l’opération de « Réseau passe-partout »

Publié le:2019-01-22

Nombre de lecture:

Les citoyens traitent des affaires au Centre de Service de Réception des Affaires communautaires du Sous-district Pengpu Xincun ■ Journaliste YU Ruwen

■ Journaliste PENG Xuhui

Dans quelle mesure l’intégration de la philosophie de « personnalisation » dans le « Réseau passe-partout » améliorait-elle l’efficacité de traiter des affaires ? Et quelle commodité et quels avantages offrira-t-elle au public ?

Dans le district de Jing’an, comme « Système de Guidage intelligent » personnalisé pour les entreprises et « Service pour Tous » destiné au public, les services ont été bien promus en ligne et hors ligne avec la mise en œuvre du « Réseau passe-partout ». Orientée vers les utilisateurs, l’idée de la « personnalisation » vise à analyser les problèmes de façon vériste et à les résoudre de manière scientifique, pour fournir des services de qualité satisfaisants aux utilisateurs.

Le « filtrage en entonnoir » simplifie considérablement les instructions jusqu’à « une feuille de papier ».

Quelles sont les formalités à remplir pour l’ouverture d’un supermarché ? Voilà la réponse : en plus de petite, standard et grande échelle du supermarché, celles dépendent également des modèles de ventes d’un supermarché (vente en gros ou au détail et vente directe après la fabrication, etc.). Et selon ces conditions, les qualifications et les précautions ainsi que les exigences d’accomplissement diffèrent aussi.

Cependant, en raison d’un seul guichet de réception, les demandeurs n’ont souvent aucun moyen de faire face à ces conditions compliquées. Même s’ils font référence au guide commun fourni par le Bureau des Affaires administratives, ils prendraient quand même beaucoup de temps et d’efforts.

Comment les demandeurs d’entreprises trouvent-ils un moyen le plus efficace ? Le district de Jing’an a pris la tête en développant le « Système de Service de Guidage intelligent » et l’a lancé sur la page d’accueil du site web « Réseau passe-partout » du district de Jing’an. Sur ce système en ligne personnalisé pour les entreprises, les demandeurs peuvent sélectionner étape par étape les éléments qui répondent à leurs propres besoins, grâce à la classification visuelle par activités, scènes, situations et d’autres conditions et au guidage de circonstances, pour finalement trouver avec précision les affaires à traiter. Le système intelligent génère également des formulaires et des instructions pertinentes.

En simplifiant le « Guide commun » du Bureau en « une feuille de papier » destinée à divers demandeurs, cette méthode de « filtrage en entonnoir » les aide à exclure des informations inutiles et leur permet de préparer rapidement et avec précision les matériaux adaptés sans visiter le Bureau, ce qui réduit considérablement le coût en temps en période de préparatif. De même, le système génère automatiquement toutes les informations du guide de circonstances dans le formulaire correspondant, qui peut être directement imprimé en tant que matériau de déclaration pour le guichet.

Le « Système de Service de Guidage intelligent » est aussi associé aux fonctions d’évaluation préliminaire et de déclaration en ligne, en promouvant la révision collaborative de plusieurs départements. Les demandeurs n’ont besoin que de soumettre tous les documents en ligne en une seule fois pour bénéficier des services du Centre de Services administratifs tels que « la réception des documents par guichet, l’approbation et l’établissement de certificat par classification par des départements, ainsi que la délivrance du certificat par le Centre ».

En guise de contre-mesure pour résoudre de divers problèmes concernant le traitement des affaires et la déclaration des certificats dans le district de Jing’an, le « Système de Service de Guidage intelligent » couvre 8 licences, comme licence de commerce des produits alimentaires, de vente au détail des médicaments, d’exploitation des matériels médicaux, d’hygiène dans les lieux publics, de représentations commerciales, d’exploitation du service Internet, d’exploitation du lieu de divertissement et d’exploitation des objets de l’art, 27 activités et 63 scénarios commerciaux, et le « Système » fournit aux demandeurs des services de guidage intelligent sur l’ouverture d’entreprise.

En outre, le journaliste a été informé que 240 approbations de 24 départements du district de Jing’an avaient été connectées au portail général de « Réseau passe-partout » à niveau municipal et que celles qui sont remplies dans le Centre de Services administratifs du district n’étaient toutes réalisées qu’en une fois par la « réservation en ligne et priorité au guichet ».

Sur cette base, le district de Jing’an n’a pas cessé d’améliorer son modèle de service au guichet. Par exemple, quatre types de guichets généraux sont établis dans le hall central pour former un mode d’acceptation à « un guichet » avec un guichet intégré principal et d’autres spécifiés auxiliaires. Parmi ceux-ci, le guichet général du secteur du marché offre un service complet pour l’enregistrement, le changement et d’autres affaires des entreprises ; le guichet général du secteur de la construction offre un service complet pour l’approbation des projets d’investissement social et la réception de l’achèvement des travaux ; le guichet général d’acceptation complète fournit un service global pour les affaires relativement peu nombreuses, de niveau élevé en normalisation de l’approbation et simples à traiter dans lequel sont intégrées pour l’instant 69 affaires de 12 départements ; le guichet général de délivrance coopère avec le système de gestion postale EMS pour fournir aux entreprises une variété de services d’envoi des certificats et des documents.

Le processus du traitement en arrière-plan des affaires du guichet est également optimisé. Dans les domaines de la sécurité sociale, de la sécurité publique, de la planification et de la construction, 144 services « remplis pour une seule fois sur place » et 6 services préalables au niveau du district ont été lancés. Par exemple, le supplément et le remplacement de la carte de sécurité sociale, la vérification et délivrance et le supplément des marques d’inspection des automobiles qualifiées ainsi que l’enregistrement du contrat de construction, etc., peuvent tous être réalisés sur place. Dans le domaine de la construction, l’approbation de certains projets de construction est soumise à un examen préalable et à une approbation « avec l’absence tolérable », et pour le manque d’éléments ne faisant pas objet d’une approbation principale, on accepte l’ajout ultérieur des documents manquants en faveur des entreprises.

Comment « diriger » le volume de la réception journalière qui atteint jusqu’à 1788 personnes

Dans le contexte de la promotion complète du « Réseau passe-partout » dans toute la ville, l’intégration des services en ligne et hors ligne se forme une tendance. Le 8 janvier, le Bureau municipal des Affaires civiles de Shanghai a tenu une conférence de presse pour propager l’approfondissement complet du « Traitement passe-partout dans toute la Ville » et du « Réseau passe-partout » du Centre municipal de Service de Réception des Affaires communautaires. Après des années de construction, le Centre qui facilite, en tant qu’ « Epicerie de Gouvernement », considérablement le traitement des affaires administratives pour les citoyens a pleinement réalisé le « Réseau passe-partout » en ligne et « la réception à un guichet, le remplissage en une fois, et le traitement passe-partout dans toute la ville et toute l’année » hors ligne des affaires communautaires.

Le 9 janvier, le journaliste s’est rendu au Centre de Service de Réception des Affaires communautaires du sous-district Pengpu Xincun, qui est l’un des plus grands centres en quantité d’affaires de la ville. On a constaté qu’à part les résidents acceptés devant chaque guichet, dont des dizaines étaient tranquillement assis dans la salle d’attente.

M. Li était en train d’accomplir devant le guichet les formalités sur l’assurance médicale pour son nouveau-né. Après cela, l’agent a gentiment demandé s’il a souhaité recevoir un fonds de planification familiale pour sa femme. « Mais le registre d’état civil de ma femme est au district de Baoshan. Je pourrais y demander dans le district de Jing’an ? » Après avoir reçu une réponse positive, M. Li était très joyeux. « C’est très pratique. Je devrais aller à Baoshan. Mais maintenant, tout est résolu en une fois et on gagnerait beaucoup de temps ! »

Cela est dû au « Traitement passe-partout dans toute la Ville » mis en œuvre par le Centre de Service de Réception des Affaires communautaires de la ville en mars dernier qui vise à optimiser le processus des affaires des départements administratifs, à briser les restrictions relatives au registre d’état civil ou au lieu d’habitation et à créer une plate-forme d’échange d’informations permettant aux résidents de faire une demande de traitement dans n’importe quel centre de réception dans la ville.

WANG Songmei, directeur adjoint du Centre, a déclaré aux journalistes que depuis la mise en place du « Traitement passe-partout dans toute la Ville », le Centre a traité près de 15 000 affaires, se classant au deuxième rang dans la ville, et que le volume total d’affaires a également augmenté de manière significative, en hausse de 27,14% par rapport à l’année dernière. « Surtout à la fin de l’année dernière, le nombre de réceptions d’un jour était de 1 788 personnes qui ont encombré la salle d’attente. Tous les 25 guichets du Centre étaient ouverts et les agents n’avaient pas même le temps de boire ou de prendre leurs précautions de peur de causer du retard », selon WANG Songmei.

Afin de minimiser le temps d’attente des résidents, appuyant également sur la philosophie de « personnalisation » - en fonction de la situation réelle, on a planifié à nouveau les affaires des 25 guichets de réception, dont 15 sont réservés aux affaires générales et 2 sont de réserve pour faciliter le traitement rapide. Parallèlement, le Centre du sous-district Pengpu Xincun a officiellement appliqué le régime d’ouverture pendant toute l’année, c’est-à-dire que les résidents peuvent s’y rendre pour traiter les affaires au jour ouvrable ou en week-end.

Sur la base du « Traitement passe-partout dans toute la Ville », en octobre dernier, la plate-forme d’acceptation des affaires communautaires de toute la ville s’est connectée au portail web de « Réseau passe-partout » sur le site officiel de la ville de Shanghai pour initialement réaliser le « service en ligne ». De nos jours, les citoyens du district de Jing’an peuvent traiter en ligne toutes les affaires communautaires recevables en cliquant sur le module de « Service des Affaires personnels communautaires » sur l’étiquette « Réseau passe-partout » du portail web du SHANGHAI.GOV.

Le service comme « Traitement passe-partout dans toute la Ville » hors ligne + « Réseau passe-partout » en ligne a gagné les éloges des habitants, et le Centre de Service de Réception des Affaires communautaires est aussi devenu « Epicerie de Gouvernement » à la porte. Tout en facilitant le public, l’agent arrière les guichets doit également constamment améliorer son niveau d’activité pour devenir un « généraliste » qui résout au « dernier un kilomètre » les difficultés des résidents.

Le Centre de Service de Réception des Affaires communautaires du sous-district intensifiait toujours les formations. WANG Songmei a déclaré que le Centre organisait les activités d’apprentissage et d’exercice en week-end ou pendant la sieste pour rendre les agents plus performants en leurs activités, améliorer les services, réduire le temps d’attente des habitants et faciliter le processus des formalités des citoyens, de façon à les favoriser.

(Rapport partiel par le journal Wen Hui Bao)


attachment: