87 œuvres sont présentés au « Projet international de sculpture de Jing’an, Shanghai, 2018 »

Publié le:2018-10-10

Nombre de lecture:

(Journaliste: écrit par HUANG Jingjing / photographié par YU Ruwen) Après notre vieil ami « Urban Fox », « un camion vertical » est le bienvenu au parc de Sculpture de Jing’an. Le 20 septembre, le Projet de sculpture de Jing’an, Shanghai, 2018 (le JISP) a officiellement démarré, 58 groupes de sculptures comprenant 87 œuvres appartenant aux 40 artistes qui viennent des différents pays sont y présentés, dont l’exposition dura jusqu'au 20 décembre. Les dirigeants du district comme LU Xiaodong et CHEN Yongdi ont assisté à la cérémonie d’ouverture.

 

Puisque le premier Projet de sculpture a été préparé en 2008, à présent le JISP se tient pour la cinquième fois sous la forme de biennale. Pendant 10 ans, « le JISP » se positionne à une exposition de « l’art public » à niveau international et à haut de gamme en Chine, il non seulement introduit de meilleurs œuvres internationaux à l’intérieur du pays, mais aussi propage les artistes publics chinois et leurs œuvres à l’étranger. Cette année le thème de l’exposition est « la Ville Illimitée », qui signifie le souhait de « la ville prospère, le futur illimité ». La quantité des objets exposés, le nombre des artistes dont les œuvres sont en exposition et celui des nationalités des artistes ont tous dépassé ceux des quatre derniers JISP. Cette année l’exposition a également élargi le rayon de l’exposition, prendra le parc de Sculpture de Jing’an comme la zone d’exposition principale, le parc de Daning et le parc de haute technologie de Shibei comme les zones étendues, en outre il y aura des expositions intérieures au centre d’art du parc de Sculpture.

 

« Un camion vertical » est l’œuvre créé par l’artiste autrichien Erwin Wurm pour participer à la Biennale de Venise en 2017 en représentant l’Autriche. Les spectateurs peuvent entrer à l’intérieur du camion, monter des escaliers qui traversent le wagon obscur et étroit, et finalement arriver à la plate-forme d’affichage au sommet. L’organiseur a présenté qu’Erwin Wurm avait attiré l’attention du monde avec ses « Sculptures d’une minute », qui avait lancé un défi à la détermination des sculptures traditionnelles, et avait brouillé la frontière entre la représentation et la vie quotidienne, « Stand quiet and gaze over the Mediterranean Sea », l’œuvre qui est introduit cette fois-ci est un des travaux de cette série, qui va ouvrir une nouvelle vue pour les spectateurs de Shanghai.

 

Un « astronaute en retard » ajoute de l’intérêt et un récit à cette exposition. L’œuvre créé par l’artiste néerlandais Joseph Klibansky qui a été bien reçu à la Biennale de Venise de 2016, est toujours en exposition à Amsterdam, alors arrivera à Shanghai un mois plus tard. Le corps de l’œuvre qui est nommé « Self-Portrait of a Dreamer » est un astronaute flottant en espace qui se soutient avec seulement le dossier d’une chaise. Nous avons l’air d’avoir vu cette chaise, en fait nous pouvons le retrouver dans la chambre de Vincent Van Gogh, le peintre connu. Un pot de tournesol sur le pied de l’astronaute aide à maintenir l’équilibre de l’astronaute, la chaise symbolise la racine du tournesol, afin que la fleur s’épanouisse, ce qui rend hommage à Van Gogh.

 

Cette exposition est aussi très intéressante grâce à l’utilisation de la haute technologie et de nouveaux médias. « Le Côté Sombre de la Lumière » de FENG Chen, un nouvel artiste chinois, utilisera l’art des « persiennes », essayera de disséquer la synchronisation entre la vision et l’audition dans la vidéo et fera réfléchir les spectateurs : il faut que nous fassions confiance aux sentiments ou les sentiments, ils nous mentent ? La sculpture « Dodecastack » d’Evan Holloway est construit par des moules en aluminium multicolores sous formes des têtes, et l’expression de chaque tête est en état d’ébriété, confuse ou surprise, ce qui montre l’humour de l’artiste américain.

 

La veille du jour d’ouverture, il s’est tenu le Forum de l’art public du Projet de sculpture de Jing’an de Shanghai. De nombreux artistes espagnols, néerlandais, américains et chinois ont partagé leurs diverses opinions et réflexions sur l’art public. Ce Forum a pris « la Ville illimitée » comme thème et organisé les discussions sur les liens profonds et la future tendance du développement de l’art et de la ville dans les domaines tels que « l’avenir du projet de sculpture », « comment l’art public améliore la qualité urbaine », etc.


attachment: