Aperçu du district de Jing’an

Publié le:2017-10-30

Nombre de lecture:

I. Aperçu de Jing’an

(I) Position géographique

En octobre 2015, le Conseil des Affaires d’État a approuvé de retirer les deux districts originaux, celui de Zhabei et celui de Jing’an, et d’en faire un pour établir le nouveau district de Jing’an. Le tout district possède une superficie totale de 37 kilomètres carrés, une population résidente de 1,07 millions, et 13 sous-districts, 1 bourg et 276 comités communautaires (ruraux) sont placés sous sa juridiction. Le district de « Jing’an », nommé par le Temple de Jing'an dans son quartier, se situe au plein centre de Shanghai, près des six districts voisins. S’appuyant sur l’histoire longue, le bel environnement urbain, les activités commerciales prospères, l’innovation épanouissante, l’information et le transport pratique, il devient une fenêtre importante de Shanghai en matière des échanges avec l’étranger.

(II) Division administrative

13 sous-districts et 1 bourg sont placés sous la juridiction du gouvernement populaire du district de Jing’an, y compris le sous-district Jing’ansi, le sous-district Caojiadu, le sous-district de rue Jiangning, le sous-district de rue ouest Nanjing, le sous-district de rue ouest Tianmu, le sous-district Beizhan, le sous-district de rue Baoshan, le sous-district de rue ouest Zhijiang, le sous-district de rue Gonghexin, le sous-district de rue Daning, le sous-district de bourg Pengpuxincun, le sous-district de rue Linfen et le Bourg Pengpuzhen. Et 276 comités communautaires (ruraux) y ont été installés.

(III) Histoire

1. Introduction de l’histoire

Le district de Jing’an a été baptisé par son Temple, le Temple de Jing’an. Le nord de la Rivière Wusong (Gudao), frontière du district, appartint avant la 10e année de la période Jianding sous le règne de l’Empereur Zhaokuo de la dynastie des Song du sud (1217) au district de Kunshan, et puis au district de Jiading et de Baoshan. Alors le sud fut régné, jusqu’à l’année de 28 (1291) de la période Zhiyuan sous le règne de l’Empereur Kubilay Khan, par le district de Huating et puis par le district de Shanghai, voire sous la dynastie des Ming et des Qing. La rivière Qiujiang, rivière frontalière entre les comtés de Shanghai et de Baoshan, a été bourrée lors de la construction routière au début de la période de la période de la République de Chine. En 2e année sous le règne de l’Empereur Tongzhi de la dynastie des Qing (1863), le sud et le centre du district furent concédé aux États-Unis comme concession et après combinés à la concession publique. En 25e année sous le règne de l’Empereur Guangxu (1899), la plupart du sud du district fut inclus dans l’ouest de la concession publique. Pour résister à l’expansion de la concession, les despotes locaux et les commerçants du district de Zhabei créèrent le Bureau des Travaux de Zhabei en 26e année sous le règne de Guangxu de la dynastie des Qing (1900) pour ouvrir les ports commerciaux eux-même. En 1914, la concession française fit l’expansion pour annexer tout le sud de la Rue Changbanglu (Rue Yan’anzhonglu) et de la Rue Xujiahuilu (Rue Huashanlu) dans sa concession. La partie sud du district étant ainsi la concession française, la concession publique et le nord étaient conservés aux chinois. En juillet 1927, le gouvernement municipal spécial de Shanghai expropria 17 districts urbains et cantons et les changea tous en district en juillet de l’année prochaine et le district urbain de Zhabei fut rebaptisé comme le district de Zhabei. Dans les années 30, les militaristes japonais lancèrent les batailles de Shanghai pour deux fois pendant lesquelles le district de Zhabei était détruit à peine en ruines et devenait ainsi le bidonville célèbre dans la ville de Shanghai. Lorsque Shanghai tomba dans les mains de l’ennemi en 1937, le gouvernement fantoche japonais fit le district de Zhabei en Département des affaires intérieures de Zhabei, office public du district de Hubei. La concession publique est devenue un « îlôt » à la veille de la Guerre Pacifique. Après la victoire de la Guerre de résistance contre l’agression japonaise en 1945, le territoire était subdivisé au dixième, onzième, douzième, quatorzième et quinzième district. En 1947, le quatorzième district était nommé par le district de Zhabei et le quinzième, le district de Beizhan. Le 30 mai 1949, la Commission du contrôle militaire municipale expropria le district de Jing’an et le rebaptisa, pendant un moment, comme le district de Jing’ansi et le nomma de nouveau Jing’an jusqu’au 28 juin 1950. Pendant les premières années de la libération, le district subdivisé s’est assujetti respectivement aux districts de Jing’an, Xincheng,  Jiangning, Zhabei et Beizhan. En 1956, selon la réorganisation de la ville de Shanghai, le système organisationnel du district de Jing’an a été révoqué et en prenant la Rue Fuminlu et la Rue Changdelu comme frontière, l’est était inclus dans le district de Xincheng, l’ouest dans celui de Changning et les deux districts de Zhabei et de Beizhan ont été combinés comme le district de Zhabei. En janvier 1960, un autre arrangement administratif retira le district de Xincheng et le district de Jiangning et combina l’ouest de la Rue nord Chengdu du district de Xincheng, tout le district de Jiangning et l’est de la rue Zhenning du district de Changning pour reconstruire le district de Jing’an. En novembre 2015, le Comité municipal et le gouvernement de Shanghai ont déclaré la réponse positive du Conseil des Affaires d’État sur l’arrangement partial de la division administrative de Shanghai et la révocation du district de Zhabei et celui de Jing’an pour établir le nouveau district de Jing’an. En mars 2016, les travaux de révocation se sont achevés et le nouveau district de Jing’an s’est formé avec le territoire d’aujourd’hui.

2. Introduction des rues

(1) Sous-district de temple de Jing’an

Le sous-district de temple de Jing’an se trouve au sud-ouest du district de Jing’an, à partir de la rue Fumin et la rue Changde à l’est jusqu’à la rue Zhenning à l’ouest. Et elle lie à la rue Changle au sud et à la rue Wanhangdu et la rue Xinzha au nord, avec une superficie administrée de 1,57 kilomètre carré. Cette région est célèbre à Shanghai pour les gratte-ciels redressants, le transport pratique et le mélange culturel. Les ressources culturelles y sont vraiment riches. Le temple millénaire, Temple de Jing’an et le « premier paradis musique de l’Extrême-Orient », Paramount sont tous situés ici. Un grand nombre de célébrités culturelles vivaient ici telles que Cai Yuanpei, Eileen Chang, Zhou Xinfang et les résidents communautaires sont connus en se caractérisant par « le bon nombre d’intellectuels, de célébrités, de compatriotes d’outre-mer et leurs familles et le niveau cultivé relativement plus élevé ». Les causes sociales y sont développées. L’Hôpital de Huashan, l’Hôpital de Huadong, la Salle de culture et d’art, Shanghai Shixi High School et les autres institutions culturelles, médicales, éducatives très connues se trouvent ici. La rue a remporté plusieurs titres d’honore comme l’unité nationale civilisée, la rue de démonstration nationale de la construction des communautés harmonieuses, la rue de démonstration nationale de l’éducation communautaire, la communauté pilote de la culture nationale, la communauté pilote nationale des sports urbains, l’unité de de démonstration nationale des affaires concernant les ressortissants, la communauté civilisée de Shanghai, etc. Il y existe pour l’instant 10 quartiers civilisés municipaux et 12 quartiers civilisés à niveau de district.

(2) Sous-district de Caojiadu

Le sous-district de Caojiadu commence, à l’est, par la rue Jiaozhou et s’étend à la rue Changning et la rue Jiangsu à l’ouest. Elle est près de la rue ouest Wuding et Xinzhalu au sud et se borne au nord à la rue Changshou et à la rue Anyuan, avec une superficie de 1,5 kilomètre carré. En tant que centre des trois districts tels Changning, Putuo et Jing’an, le sous-district de Caojiadu serve de passage stratégique important à l’ouest de Shanghai. La rue sud de Wuning devient la voie importante pour les autres provinces et villes et liant la région centrale de la ville au centre commercial. Ces dernières années, avec le développement continu de la construction communautaire et des entreprises sociales, l’apparence de la ville et le niveau de civilisation des résidents ont été considérablement améliorés et élevé. Comme une région de fonction résidentielle principale de la ville centrale, on a construit pas mal de quartiers résidentiels haut de gamme à Caojiadu, et quelques bâtiments commerciaux intelligents se dressent également d’entre eux, symbolisés par le Wisdom Square et le bâtiment commercial Yueda. Le sous-district est successivement nommée par le sous-district de démonstration nationale de l’éducation communautaire, l’unité pilote nationale dans l’activité de lecture pour tous, la communauté pilote nationale des sports pour les masses, la communauté de démonstration nationale de créer les familles d’apprentissage et les autres titres honorifiques nationaux ainsi que ceux de municipaux tels que la communauté civilisée de Shanghai, la communauté d’apprentissage de Shanghai, le sous-district de démonstration de l’hygiène des aliments de Shanghai, la communauté de démonstration de sécurité de Shanghai, le sous-district de démonstration de la construction des communautés saines de Shanghai, le sous-district pilote de développer les causes pour le troisième âge et ainsi de suite. Il y existe pour l’instant 9 quartiers civilisés municipaux et 32 quartiers civilisés à niveau de district.

(3) Sous-district de rue Jiangning

Le sous-district de rue Jiangning se trouve au nord du district de Jing’an, commençant à l’est par la rue Taixing et la rue Xisuzhouhe et se terminant à l’ouest par la rue Jiaozhou, au sud, la rue ouest de Beijing et jusqu’à la rue Anyuan au nord, avec une superficie de 1,84 kilomètres carrés dans le territoire. C’est où se situe le gouvernement populaire du district de Jing’an. Les ressources des causes sociales sont riches : le Plaza culturel, l’Hôpital des enfants de Shanghai, l’Hôpital de cavité buccale de Shanghai et l’Hôpital central du district de Jing’an, la bibliothèque, le Centre sportif, le Club des ouvriers sont tous situés ici. Liant au district de Putuo et près du Temple de Yufo, la rue Anyuan devient le passage important du tourisme concernant le bouddhisme. La superficie de reboisement atteint 170 mille mètres carrés, dont les 10 000 mètres carrés de la section de modèle de l’ouest de la rivière de Suzhou et les 3000 mètres carrés de la rue Changping sont l’espace vert public de première catégorie. Cette rue avait été nommée par une des communautés civilisées de Shanghai. Il y existe pour l’instant 7 quartiers civilisés municipaux et 19 quartiers civilisés à niveau de district.

(4) Sous-district de rue N° 2 Shimen

Le sous-district Shimen’erlu commence par la rue nord de Chengdu à l’est, près de la rue ouest Nanjing animé au sud, se borne à la rue Jiangning en liant à la rue Taixing par l’intermédiaire de la rue Wuding à l’ouest et repose sur la rue Suzhou au nord, avec une superficie de 1,09 kilomètres carrés. Dans l’histoire, les résidences prédominantes étaient celles de Shikumen, avec un peu de villas et de petites ruelles de nouveau type. Dans la subdivision, le transport est pratique, le commerce est prospère, des magasins spécialisés connus sont dispersés comme les étoiles du ciel et les ressources culturelles sont très riches. Quelques organes des affaires municipales, des sites touristiques, des magasins spécialisés connus et de grands groupes se trouvent ici, y compris le Musée Naturel de Shanghai, le Comité de Shanghai de C.C.P.P.C., Shanghai Xian Dai Architectural Design (Group) Co., Ltd, la Westgate Mall, etc. Faisant partie de la vielle ville de Shanghai, le sous-district de rue N° 2 Shimen rassemble un grand nombre de bâtiments historiques magnifiques et de monuments de l’histoire révolutionnaire à l’époque moderne, dont les plus célèbres contiennent l’Église Sainte-Thérèse-de-l’Enfant-Jésus de Shanghai, l’ancien Club des juifs, la Galerie de l’ancien siège de l’organe spécial de Songpu du PCC, l’ancienne résidence du martyr Pengpai qui est leader des mouvements des paysans, la Galerie de l’ancien siège du secrétariat de la combinaison syndicale de la Chine et ainsi de suite. Avec la reconstruction à grande échelle du vieux quartier, on a construit, dans le sous-district de rue N° 2 de Shimen, le parc de sculpture de Jing’an,  l’espace vert de la baie de papillon, le centre culturel communautaire et les autres installations de culture et de services publics qui fournissent aux résidents de la subdivision plus d’endroits de divertissement et de vie et qui favorisent davantage la construction de « le sous-district de rue N° 2 de Shimen de voisinage ».

(5) Sous-district de rue ouest Nanjing

Le sous-district de rue ouest Nanjing se trouve au centre-ville de Shanghai, dans le sud-est du district de Jing’an. Elle commence, à l’est, par la rue sud de Shaanxi, la rue nord de Chengdu et termine à l’ouest par la rue Fumin et la rue Changde. Jusqu’à la rue Changle et la rue centrale de Yan’an au sud, cette rue est l’une des aires protégées du style architectural de l’époque moderne de Shanghai. Le sous-district de rue ouest Nanjing est l’une des premières rues nommées par les commutés civilisées municipales de Shanghai. Dans cette rue, il existe plusieurs unités municipales, par exemple, le bureau de la culture de Shanghai, le conseil municipal de la Ligue de la Jeunesse communiste de Chine, le bureau des fermes de Shanghai, le département des affaires concernant les compatriotes à l’étranger, etc ; les médias de presse y s’assemblent aussi comme la station de télévision de Shanghai, le centre des techniques du film et de la télévision de Shanghai, WHB, Xinmin Wanbao, etc ; les architectures modernes célèbres sont aussi nombreuses telles que le jardin Hatong (aujourd’hui, le centre d’exposition de Shanghai ) et ainsi de suite ; il y a également plusieurs ruines de la révolution : l’ancienne résidence de Mao Tse-tung, la maison commémorative du Deuxième Congrès du PCC, l’office à Shanghai de la Huitième Armée de Route. Le commerce y est développé. Un grand nombre de magasins réputés et ceux de centenaire se réunissent dans le célèbre rue Nanjing de Jing’an. A qui ajoute le Centre commercial Westgate, la Place Citic, le Plaza 66, le Centre Kerry et les autres édifices commerciaux. La rue historique et culturelle très connue de la rue nord Shanxi, la rue Wujiang, la rue piétonne de Qinghai et de nombreuses marques commerciales attirent des touristes chinois et étrangers qui se suivent sans interruption. Parmi eux, se trouvent Shanghai Centre, Shanghai Exhibition Center et Kerry Centre, qui constituent le centre d’affaires haut de gamme. Le sous-district de rue ouest Nanjing est déjà devenue une fenêtre importante du quartier commercial de haute qualité de Jing’an.

(6) Sous-district de rue ouest Tianmu

Le sous-district de rue ouest Tianmu commence par l’autopont sud-nord de Shanghai, rue Datong et rue Pushan à l’est, confine au district de Putuo au sud-ouest, lie à la rue nord Zhongshan au nord, avec une superficie totale de 1,94 kilomètres carrés. Cette subdivision est divisée en deux parties par la ligne du chemin de fer : l’un au sud et l’autre au nord. Le sud est une région urbaine nouvelle avec les bâtiments d’affaires et commerciaux en principal, et le nord est alors plein de quartiers d’habitant de vieux style. Il y a là-bas deux centres de transports municipaux, soit la gare de Shanghai et la station de Shanghai de l’autoroute. Il y existe aussi plus de 50 bâtiments commerciaux, inclus le gratte-ciel de haute qualité comme InterContinental et les vieux immeubles où se rassemblent les commerçants individuels comme le marché pour les smartphones Buyecheng. Le sous-district est honorablement nommé par la communauté civilisée municipale.  Il y existe pour l’instant 6 quartiers civilisés municipaux et 9 quartiers civilisés à niveau de district.

(7) Sous-district de Beizhan

Le sous-district Beizhan se situe dans la zone de créer des entreprises de culture et de divertissement sur les deux rives de la rivière de Suzhouhe qui bénéficie de la stratégie du développement « un axe et trois zones » du district de Jing’an. Elle est près de la rue nord de Henan et la rue Luofu à l’est, voisin du sous-district de rue ouest Tianmu par l’autopont sud-nord à l’ouest, se borne à la rivière de Suzhouhe au sud et confine à la rue ouest Zhijiang et le sous-district de rue Baoshan par la ligne du chemin de fer au nord. La superficie d’administration est de 1,99 kilomètre carré (les eaux incluses). Le sous-district de Beizhan se trouve dans la zone de noyau de la baie de Suzhouhe et elle dispose d’un transport pratique. Dans la zone d’administration, Shanghai Joy City, la rue commerciale d’habit et de parure de rue Qipu sont les célèbres repères commerciaux de Shanghai. Avec une longue histoire et une culture profonde, cette région englobe les ruines de la Chambre de commerce générale chinoise, l’ancienne résidence de Wu Changshuo, le Tribunal mixte d’audience, l’Entrepôt de Sihang, la Salle commémorative historique des organes du bureau central national après le troisième Congrès du PCC et ainsi de suite. Elle était appelée dans les années 20 et 30 au XXe siècle « Le Jour de Qingming au bord de la rivière » à cette époque-là. Le musée commémoratif de l’Entrepôt de Sihang construit récemment et la place commémorative de Jinyuan devient les nouvelles bases de l’éducation de patriotisme. Il y existe pour l’instant 7 quartiers civilisés municipaux et 18 quartiers civilisés à niveau de district.

(8) Sous-district de rue Baoshan

Le sous-district de rue Baoshan est située au centre du district de Jing’an, à partir de la rue Baoxing à l’est et y confine au district de Hongkou pour s’étendre jusqu’à la rue nord Xizang à l’ouest. Elle atteint au sud la Ligne 3 du transport ferroviaire urbain et lie à la rue centrale de Zhongshan au nord. Située dans le périphérique interne, proche de la rivière de Suzhouhe au sud et donnant sur Daning au nord, cette région se trouve au « Col de dragon » qui lie « la zone de créer des entreprises de culture et de divertissement sur les deux rives de la rivière de Suzhouhe » et « la zone du développement intégré des parcs industriels des deux flancs de la périphérique central ». Avec une superficie administrée de 1,62 kilomètre carré. Les ressources médicales et éducatives et les autres ressources de services et de vie communautaire y sont riches, avec 12 jardins d’enfant et les écoles primaires et secondaires et 4 établissements médicaux, y compris l’Hôpital de la médecine traditionnelle chinoise de Shanghai et l’Hôpital d’enfant de Hongci, etc. La rue est connue sous le nom de « Baoshan révolutionnaire », parce qu’il y a 12 ruines historiques de la révolution telles que l’ancienne résidence de Deng Zhongxia, Commercial Press, Bibliothèque orientale, Hall de Huzhou, Sanzengli, etc.  Ces dernières années, un certain nombre de biens immobiliers résidentiels haut de gamme y apparaissent successivement et se transforment peu à peu en nouvelles communautés « haut de gamme, harmonieuses et habitables ». Il existe dans cette région 13 quartiers civilisés municipaux et 34 quartiers à niveau du district.

(9) Sous-district de rue ouest Zhijiang

Située au centre-sud du district de Jing’an, le sous-district de rue ouest Zhijiang est près de la rue nord Xizang à l’est et confine à le sous-district de rue Baoshan. Elle s’appuie sur le chemin de fer au sud, se borne à la rue Datong et la rue Pushan en liant à le sous-district de rue ouest Tianmu à l’ouest et au nord, c’est la rue nord Zhongshan qui en fait voisin du sous-district de rue Gonghexin. Avec une superficie administrée de 1,64 kilomètre carré. Cette rue était appelée le sous-district Fenghuo et rebaptisée par le nom actuel en 1987. Elle était fusionnée en novembre 1996 avec l’ancienne Rue Hongjiang pour constituer la nouvelle Rue ouest Zhijiang. Le sous-district de rue ouest Zhijiang est une zone urbaine qui est en train de changer, de développer et d’avancer. Dans la zone d’administration du sous-district, les infrastructures commerciales communautaires se développent rapidement et forment graduellement la place de repère commerciale symbolisée par le grand magasin de Prince Department Store dans la rue Zhonghuaxin (l’ancien grand magasin Xinxin), la MAY FLOWER Plaza de rue ouest Zhijiang. Le modèle de « l’expérience du guichet unique » de la vie communautaire a animé l’atmosphère générale de la région. Les ressources éducatives et culturelles y sont riches, disposant des écoles comme l’école de l’éducation communautaire, le lycée de Shibei subordonné à l’Université de Shanghai, le collège privé de Yangbo, le collège de Shibei, etc., et le Centre de fitness pur tous, le palais des enfants du département des sciences des enfants de la communauté et les autres établissements culturels et sportifs. Le sous-district a remporté les titres honorifiques tels que la communauté de démonstration nationale de créer les familles d’apprentissage, le sous-district de démonstration de l’éducation communautaire de Shanghai et la communauté civilisée de Shanghai.

(10) Sous-district de rue Gonghexin

Le sous-district de rue Gonghexin commence par la rue nord Zhonshan au sud et se termine à la rue Yanchang et la rue Laohutai au nord. Elle s’étend à la rue Baoxing et la rue Beibaoxing et confine au district de Hongkou à l’est et lie au district de Putuo par la rue Hutai à l’ouest. Le sous-district de Gonghexin traverse cette région du sud au nord pour la diviser en deux grandes parties : l’un à l’est et l’autre à l’ouest. La superficie totale du sous-district est de 2,72 kilomètres carrés. Le sous-district dispose de ressources du « thé » combinant la culture et le commerce. Le parc Zhabei, le salon du thé de Songyuan se forment la spécialité traditionnelle de la culture du thé ; la Cité du thé international de Daning et la place de la culture du thé internationale Difute y ajoutent de la couleur de la mode et se forment des marques de la culture du thé avec de l’influence. Cette rue est honorablement nommée par la communauté civilisée municipale, la première communauté de « zéro-logement par groupe » de toute la ville et « le pays de la culture et des arts folkloriques de Shanghai ».

(11) Sous-district de rue Daning

Le sous-district de rue Daning se trouve au centre-nord du district de Jing’an, avec une superficie de 6, 24 kilomètres carrés. Cette région se caractérise par : premièrement, la place stratégique remarquable des deux flancs du périphérique central. Sous la disposition stratégique de « un axe et trois zones » dans tout le district, le sous-district Daning est dans la « la zone du développement intégré des parcs industriels des deux flancs de la périphérique central » et fait partie de l’un des « deux flancs », l’autre est « la région de Shibei ». Au point de vue de la disposition de la région d’administration, la disposition du « moteur en deux noyaux » à l’est et à l’ouest devient claire : l’est est la zone qui rassemble les industries créatives et culturelles autour de l’Université de Shanghai, l’ouest est alors le centre commercial municipal représenté par la place commerciale internationale de Daning et le grand magasin de Jiuguang. L’objectif général consiste à avancer le développement de connexion du parc industriel, des quartiers commerciaux, des campus de l’université et des communautés résidentielles pour créer une zone de démonstration d’un Shanghai réservé à habiter et à travailler.  Deuxièmement, les ressources abondantes de la construction commune. Les ressources de campus des universités d’hôpital, de quartiers commerciaux, de camps de l’armée, de parcs industriels sont riches dans la région d’administration et ce qui la fait une nouvelle communauté intégrant des fonctions résidentielle, commerciale, culturelle et de loisirs. Troisièmement, les demandes diverses des résidents. Divisés par la rue Gonghexin (rue Guangzhong), la région du sud compose principalement de vieux quartiers, et au nord, on a successivement construit un certain nombre de quartiers résidentiels de bâtiments commerciaux. La gestion et les services de la communauté deviennent de plus en plus divers.

(12) Le sous-district de bourg Pengpuxincun

Le sous-district de Pengpuxincun se trouve dans le nord-est du district de Jing’an, à partir de la rue Nanling à l’est et jusqu’à la rivière Dongjiaojing à l’ouest. Elle est près de la rue Changzhong et Zoumatang et lie à la rue Gongkang et au couloir des lignes à haute tension au nord. Elle confine au district de Baoshan par le nord et l’ouest, avec une superficie de 3,81 kilomètres carrés. Nommée par la mère-rivière de Pengpu----« la Rivière de Pengyuepuhe », cette rue est une grande zone résidentielle pour principalement la classe ouvrière, dans la construction dans les années 50 du dernier siècle, en développement dans les années 70-80 et achevée dans les 90. Dans cette région, on a installé le centre des activités culturelles communautaire, le centre de services pour les personnes âgées, le centre de service des bénévoles, le centre de réception des affaires général, le centre de gestion en maille de réseau et le centre de services concernant la construction du PCC. Par ailleurs, 29 établissements d’enseignement, 8 maisons de retraite, 2 hôpitaux et 1 centre de services hygiénique communautaire. Il y existe pour l’instant 17 quartiers civilisés municipaux et 23 quartiers civilisés à niveau de district.

(13) Sous-district Linfenlu

La Sous-district de rue Linfen se situe au nord extrême du district de Jing’an. Elle est voisine du district de Hongkou à l’est, près du sous-district de Rue Pengpuxincun à l’ouest, lie au sous-district de Daning au sud et confine au district de Baoshan au nord. Avec une superficie de 2,12 kilomètres carrés, elle est une zone résidentielle pure et simple de type d’introduction de la population.

Après l’exploration et l’innovation sans relâche pendant plusieurs années, la communauté de Linfen s’est déjà développé en famille heureux où les résidents vivent et travaillent heureusement et elle est devenue la fenêtre de démonstration de la construction de base du PCC de Shanghai et des résultats de l’aménagement de la communautaire.  La rue a successivement remporté une centaine de titres honorifiques tels que l’exemple pilote national du travail idéologique et politique, l’organisation du PCC à l’échelon de base pilote nationale, l’unité civilisée nationale, la communauté pilote nationale en culture, la communauté de sécurité nationale, le sous-district de démonstration nationale de la communauté harmonieuse, la collectivité pilote de l’Expo universel, la communauté (rue) de démonstration nationale de la construction des organisations de base de la Fédération des femmes et les autres honores nationaux et municipaux. Jiang Zemin, Hu Jintao, Wu Bangguo, Wen Jiabao, Jia Qinglin, Yu Zhangsheng, Li Changchun, Liu Yunshan, Qiaoshi et d’autres dirigeants du PCC et du pays sont tous venus pour inspecter et guider le travail.

(14) Bourg Pengpu

Le Bourg Pengpu se trouve dans le nord du district de Jing’an. Elle s’étend à la rue Wanrong à l’est, à la rue Hutai à l’ouest. Près de la rue Laohutailu au sud et travers la rue Changzhong au nord, ce bourg dispose d’une superficie de 7,88 kilomètres carrés. Dans l’histoire, le Bourg Pengpu avait remporté quatre « premier » : l’un des premiers « bourgs de milliards de yuan » ; le premier à mettre en œuvre le système de retraite des agriculteurs dans toute la ville ; le premier à achever « le changement du statut d'unité familiale rurale en statut d'unité familiale urbaine » de tous les agriculteurs dans toute la ville et l’un des premiers « pays des arts folkloriques de Chine ». Le Bourg Pengpu a une culture folklorique profonde, dont la marque de photographie fait preuve du charme culturel et il a remporté pour quatre fois le titre du « Pays de la culture et des arts folkloriques de Chine (photographie) ». Les ressources régionales sont très riches : le plus grand parc de Daning Lingshi dans le centre-ville de Puxi, le temple millénaire Temple de Baohua, 15 établissements d’enseignements y compris les nouvelles écoles secondaires…. Depuis ces dernières années, on a promu avec coordinance les causes économiques et sociales de tout le bourg. Le corps principal économique de tout le bourg est énergique et certain nombre de parcs industriels nationaux se rassemblent pour développer, par exemple, la vallée de multimédias de Shanghai, la zone de démonstration de la plate-forme de service d’inspection et d’examen public national----le parc industriel de Pengpu et ainsi de suite. Ce bourg a successivement obtenu les titres honorifiques comme la communauté civilisée de Shanghai, la communauté de démonstration de sécurité de Shanghai, la communauté d’apprentissage de Shanghai, le bourg de démonstration de « soutien à l’armée et aide aux familles des militaires » de Shanghai. Il y existe pour l’instant 18 quartiers civilisés municipaux et 29 quartiers civilisés à niveau de district.

II. Développement de l’économie

1. Volume de l’économie

En 2017, les recette fiscales totales sont de 68,559 milliards de yuan, avec une augmentation de 5,77 % par rapport à l’année dernière ; les revenus publics budgétaires généraux à niveau du district est à 23,28 milliards de yuan, augmenté en glissement annuel à 8,48%, dont la valeur absolue et le taux d’augmentation occupent respectivement la premier rang du centre-ville ; le total des ventes au détail des articles de consommation sociale est réalisé à la valeur de 72,3 milliards de yuan, affichant une hausse de 16% en rythme annuel ; le chiffre d’investissements en immobilisations sociales est à 31 milliards de yuan.

2. Spécialités industrielles

Le district rassemble l’un des zones d’affaires centrales les plus énergiques de Shanghai ---- le quartier de rue ouest Nanjing et l’exemple de succès de la transformation du parc de centre-ville de Shanghai ---- le parc de haute technologie de Shibei ; il réunit aussi les deux centres villes municipaux, rue ouest Nanjing et Daning, et deux centres commerciaux du district, Caojiadu et la baie de Suzhouhe. La chaîne d’industrie de l’économie de services est complète, avec les niveaux évidemment différents entre le sud et le nord du district, l’état de l’industrie riche et les catégories complètes. L’économie du siège, l’économie immobilière commerciale et l’économie extravertie avancent côté à côté en explosant de l’énergie. De nombreux bâtiments d’affaires et commerciaux se réunissent dans le district tel que le Kerry Centre, la Place de Defeng, la Place de Henglong, la Place de Mei Long Zhen, la Place de Zhongxin Taifu, l’Hôtel InterContinental de Puxi, la Joy City et Kerry Everbright City. Les recettes fiscales des bâtiments occupent 59.46% de celles de tout le district en 2017, dont les recettes fiscales annuelles de 67 bâtiments dépassent 100 millions, et les recettes fiscales mensuelles en moyenne de 8 bâtiments dépassent 100 millions. La capacité élevée de l’économie immobilière commerciale au Jing’an attire un grand nombre de sociétés multinationales, de sièges de la région et d’entreprises internationales. Maintenant, il y a une totalité de 70 sièges des sociétés multinationales qui s’assemblent ici. les activités économiques extérieures s’exprime une tendance agréable, dont le chiffre de contrat d’investissement direct à capitaux étrangers atteint à 1,018 milliards dollars, tout le district réalise des impôts sur les intérêts étrangers de 34,976 milliards de yuan, occupant 51,02% de ceux de tout le district.

3. L’industrie de services moderne

Assemblage des marques de l’industrie de services de commerce

Des marques de l’industrie de services de commerce s’assemblent ici. Les rues spécialisées rayonnant par Nanjingxilu sont brillantes : la rue des loisires de Wujianglu célèbre partout était nommée « la rue spécialisée commerciale de Chine » ; la rue des marques d’une longue histoire réunit certaines marques d’une longue histoire et celles d’originales et elle était évaluée « la première rue des marques d’une longue histoires chinoises de Shanghai » par la commission des marques de longue histoire de l’association du commerce de Chine ; la Plaza 66, le Kerry Centre, la Place Westgate, la Place Citic, le grand magasin de Jiuguang, le grand magasin de Réel et d’autres édifices sont déjà devenus les symboles du commerce de haute qualité. En 2017, l’industrie de services commerciaux a réalisé les recettes fiscales de 17,584 milliards de yuan.

Réunion des sièges de l’industrie de services spécialisés

L’industrie de services spécialisés est un appui-bras important à Jing’an pour répondre à la construction des « quatre centres » de Shanghai. L’environnement du marché ouvert et efficace rassemble les entreprises qui offrent les services de loi, de comptabilité et d’audit, de consultation commerciale, de ressources humaines, d’examen et d’authentification et d’autres entreprises de services spécialisés chinoises et étrangères, ce qui forme le parc industriel de services de RH de Shanghai, Chine et la première « zone de démonstration de la plate-forme de service d’inspection et d’examen public de Chine » et d’autres hauteurs industrielles. En 2016, l’industrie de services spécialisés a réalisé des recettes fiscales de 13,449 milliards de yuan.

Elargissement créatif de l’industrie de services financiers

Le district de Jing’an assemble quelques dizaines de sociétés de valeurs et les services de ventes telles que Guotai Jun’an Securities, Everbright Securities ainsi que les sociétés d’investissements, par exemple, JPMorgan et Morgan Stanley, etc. Pour rajuster la structure financière, explorer et développer activement la nouvelle finance, on a introduit Christie's, Haifu Fund, Huaqiao Xingcheng, Xintuo City Overseas Investment (les premières entreprises de QDLP de Shanghai) et les autres institutions financières créatives. SAIC Finance, Shanghai Electric et d’autres sociétés fournissent également plus d’espace au développement intégré des industries. En 2017, 8 organismes de finance importants sont importés, et les recettes fiscales dans le cadre de service financier ont atteint à 8,8 milliards de yuan.

Renforcement de l’influence de l’industrie de services culturels et créatifs

Le parc industriel de film et de télévision international autour de l’Université de Shanghai, la hauteur de l’industrie créative et culturelle de toute la ville qui prend en noyau la postproduction de film et de télévision, va devenir un lieu de réunion et un point lumineux important à Shanghai pour pousser le développement prospère de la culture. La zone d’assemblage des industries culturelles et créatives de Jing’an, axant sur la rue Changping, se forme l’effet d’assemblage des industries de la mode et de la création comme la consommation des marques de mode chinoises et étrangères, les recherches et développements, la collection et l’exposition. La rue des médias culturels de rue Weihai, s’appuyant sur les deux importants groupes de médias culturels Wenguang et Wenxin, attire sans cesse l’entrée des entreprises de média et de publicité multinationales. La Vallée de l’opéra moderne qui axe sur Nanjinglu jusqu’à la rue Huashan de Jing’an, se forme une zone d’assemblage de l’opéra moderne connue en Chine. En 2017, l’industrie de services culturels et créatifs a réalisé des recettes fiscales de 4,052 milliards de yuan.

Développement de l’industrie de services informatiques

S’appuyant sur la base industrielle de l’informatique en nuage, la base industrielle de mégas-données, la base industrielle des médias numériques nationaux et la base des logiciels fondamentaux produits en Chine et d’autres ressources de politique et de plate-forme, le district de Jing’an assemble un grand nombre d’entreprises pilotes et favorise le développement en groupe des industries de mégas-données, d’informatique en nuage et de signal du transport ferroviaire urbain. En 2017, le centre de service de Jing’an de l’Alliance des Mégadonnées de Shanghai a été officiellement exploité, l’Institut de recherche, d’innovation et d’application des Mégadonnées a été établi, 35 entreprises dans le domaine de Big Data et 76 autres entreprises de science informatique ont été introduites et les recettes fiscales totales dans le domaine d’industrie de service informatique a été à 4,417 milliards de yuan.

III. Causes sociales

1. Éducation de Jing’an

Il y a maintenant 196 établissements d’enseignement de toutes sortes dans le district de Jing’an, dont ceux de publics sont de 169. Concrètement dire, 52 écoles secondaires, 45 écoles primaires, 86 jardins d’enfants, 1 école professionnelle supérieure, 1 université en temps libre et 2 écoles professionnelles moyennes. Parmi eux, il existe, pour l’instant, 7 lycées de démonstration expérimentaux de Shanghai, 9 jardins d’enfant de démonstration de Shanghai, et dans l’étape de l’enseignement obligatoire, il y a 1 zone d’enseignement, 9 groupes d’enseignement et 8 écoles des nouveaux projets excellents de Shanghai. Le nombre total d’employés dépasse 1 million de personnes, et le nombre total d’élèves inscrits sont plus de 9 millions. L’enseignement de succès, l’enseignement au salon de thé, l’enseignement avec joie, l’enseignement créatif, l’exploration des activités sous-structurelles, l’enseignement par jeux, l’enseignement communautaire et d’autres marques jouissent d’une grande réputation dans l’ensemble du pays. Le district dispose de 6 « premier prix nationaux des résultats d’enseignement dans l’éducation fondamentale » et il paraît, l’un après l’autre, 6 enseignants officiels et supérieurs des écoles primaires et secondaires et 10 bons exemples d’enseignement de Shanghai (les prix de nomination inclus). Jing’an a remporté les titres honorifiques tels que « zone pilote de l’éducation des enfants du pays », « zone pilote de l’éduction de connaissances et de compétences professionnelles du pays », « zone de démonstration de l’éducation communautaire du pays », « zone expérimentale de l’enseignement des cours d’activités du pays », « zone expérimentale de l’éducation de l’informatique du pays » et ainsi de suite. Pendant le « 13e plan quinquennal », le district de Jing’an, sous l’objectif de créer l’internationalisation éducative de haute qualité et la modernisation éducative de haut niveau, s’engagera de construire la zone d’assemblage de l’éducation excellente, de créer le groupe de marques des écoles haut de gamme et de construire l’exemplaire de démonstration de l’éducation future.

2. Innovation scientifique et technologique

Le district de Jing’an donne une impulsion solide à l’innovation scientifique et technologique, tient l’idée de développement de « innovation, coordination, vert, ouvert et partage », met en œuvre énergiquement la stratégie de développement axée sur l’innovation, continue à optimiser l’environnement écologique où « tout le monde crée des entreprises et tout le monde innovent », assiste à la construction des centres d’innovation scientifique et technologique de Shanghai, se penche sur la création de la ville dynamique de l’innovation et de l’esprit d’entreprise, explore activement la nouvelle voie de l’innovation et du développement de la ville centrale. Par cela, la qualité et la quantité du développement de l’économie et de la technologie sont garanties, la capacité d’innovation des entreprises sont améliorée de manière significative, la construction de l’espace de création des masses marche en pas ferme, la transformation du parc des sciences et de la technologie a réalisé un succès remarquable, le système financier de la science et de la technologie continue de s’améliorer, les talents ‘'innovation technologique se réunissent sans cesse et l’innovation scientifique et technologique régionale a obtenu des résultats remarquables.

3. Services culturels

Le district de Jing’an augmente l’investissement dans la culture, met en œuvre complètement la disposition stratégique de « approfondir la construction culturelle, créer le district puissant en culture » et l’esprit de l’entretien culturel du district, renforce le projet national de démonstration du système des services culturels publics, les résultats de la construction des zones de démonstration du système des services culturels publics de Shanghai, optimise la disposition des installations culturelles du district, innove le mécanisme des services culturels publics et approfondit la construction du « cercle culturel public de dix minutes ».  Il focalise sur l’amélioration de la construction du « réseau des services culturels publics de trois échelons » composé par 1 salle culturelle du district, le centre d’activités culturelles dans les 14 rues (bourgs) et plus de 275 chambres du comité résidentiel communautaire et ouvre « la dernière kilomètre » des services culturels publics. En 2016, on compte de construire 10 sites de services culturels de l’échelon de base, 2 sites de self-service des libres 24 heures par 24 heures et accroître 1 voiture mobile offrant des services aux lecteurs. On enrichit continuellement le contenu des services culturels publics, améliore le mécanisme de services d’achat du gouvernement et de distribution des cultures publics, intègre les groupes littéraires et artistiques spécialisés du district, le personnel spécialistes des institutions culturelles et les bénévoles culturels de la société, renvoie 300 instructeurs littéraires et artistiques, présente 220 conférences, représentation et expositions, passe 750 films de services publics, distribue 15 400 livres de services publics, donne plus de 5 000 cours sur la formation culturelle pour offrir plus de services culturels publics de haute qualité aux citoyens de Jing’an.

Le district de Jing’an a remporté le titre honorifique de « zone pilote du travail sur des pièces archéologiques du pays » en 2009 et « zone pilote de culture du pays » en 2001. En 2013, la rue nord Shaanxi était nommé « la rue célèbre de la culture et de l’histoire de Chine ». En 2015, le bureau de « éliminer la pornographie et les publications illégales » a remporté le titre de « la collectivité pilote de combat contre les ouvrages pornographiques et les autres publications illégales du pays ». En 2016, la construction des deuxièmes zones de démonstration du système des services culturels publics de Shanghai a été achevée. Le « théâtre pour les citadins », le « système de services interactifs et de distribution numérique de la culture publique » (la plate-forme des services culturels intelligente) sont dans cette liste.

4. Sports

Le district de Jing’an tient l’idée que « le sport est le moyen d’existence du peuple, la culture, l’esprit et service » pour avancer la construction du « cercle de vie sportive de 15 minutes » qui s’approche des habitants et qui est pratique et favorable pour les habitants et pour optimiser sans cesse l’environnement dur et souple du fitness sportif des citadins. Actuellement, il se forme le système des installations sportives publiques, composé par 639 sites de fitness dans les quartiers, 43 murs (chambres) de fitness, 9 gymnases pour tous des rues, 23 stades sportifs publics, 31 trottoirs de fitness pour tous, 11 gymnases dans les bâtiments et le centre de fitness du district de Jing’an, le stade du district de Jing’an, le centre de fitness pour tous du district de Jing’an, le stade de tennis du district de Jing’an, le stade des ouvriers du district de Jing’an et d’autres stades publics. L’application du Smartphone « Faire du sport à Jing’an » et le service de distribution du sport « commande et distribution » composent la plate-forme de service du « sport intelligent », qui distribue les terrains sportifs, le guide du fitness, les équipements de sport, les informations sur les matchs et les autres services de sport public selon les demandes des habitants.  Plus de 2 700 instructeurs de sport sociaux, plus de 1 500 groupes de fitness travaillent dans les communautés, les rues et les bâtiments commerciaux de tout le district. Et on organise chaque année « la compétition de la semaine sur la place sportive », « la compétition de l’escrime de Jing’an » ---- le challenge des joueurs de l’escrime de Shanghai, « la compétition de l’échec de Jing’an » ---- le championnat d’Allez de Shanghai et d’autres activités et tournois sportifs de toutes sortes pour les masses, en totalisant 400 jeux. Le district de Jing’an entreprend chaque année le Grand prix de la coupe du monde de fleuret de FIE, le Marathon international de Shanghai, le Marathon de canoë-kayak international de, Jing’an, Shanghai, le Championnat national et plusieurs matchs internationaux et nationaux de haute norme et l’influence des compétitions s’élargit de plus en plus. On compte d’organiser plus de 20 projets d’entraînement de sport dans le district, y compris le football, le volley-ball, la natation, le tir, le tennis de table, etc. Il y a maintenant 2 263 sportifs jeunes inscrits.

5. Santé

Jusqu’en 2016, il totalise 251 institutions médicales et hygiènes dans tout le district, dont 40 hôpitaux (9 hôpitaux de troisième rang, 12 de second rang et 19 autres hôpitaux), 14 centres de services hygiènes communautaires et 64 sites de services hygiènes communautaires. Le district va s’appuyer sur les hôpitaux de classe A du troisième échelon comme l’Hôpital de Huashan, l’Hôpital de Huadong, l’Hôpital des enfants, le Premier Hôpital de la santé maternelle et infantile, le Dixième Hôpital du peuple, l’Hôpital de la médecine traditionnelle chinoise afin d’améliorer sans cesse la combinaison de la médecine et du traitement et de permettre aux habitants de bénéficier des services de diagnostic et de traitement plus pratiques et professionnels. On compte de créer les centres médicaux régionaux du sud, du centre et du nord du district de Jing’an sur la base respective de l’Hôpital central du district de Jing’an, l’Hôpital central de Zhabei du district de Jing’an et l’Hôpital de Shibei pour offrir aux habitants les services médicaux de haute qualité concernant les maladies courantes et fréquentes. On pousse continuellement les réformes synthétiques hygiènes des communautés, popularise le modèle des internistes et offrir des services de gestion sanitaire aux résidents contractants. Visant le vieillissement de haut niveau, on renforce également l’allocation des ressources médicales réserves au rétablissement et les soins aux personnes âgées. En s’appuyant le Troisième Hôpital de Santé de Shanghai, le Quatrième Hôpital de Santé de Shanghai, et ceux de communautaires, on approfondit le modèle de service en combinant le traitement et le soin pour élever la compétence de services de soin aux personnes âgées.

6. Tourisme caractéristique

Sous l’objectif de faire de Jing’an le nouveau repère du centre-ville et le nouveau point lumineux du développement de Shanghai, l’industrie touristique de Jing’an va souligner la connexion de la culture et du sport, la combinaison du tourisme et du shopping, s’efforcer d’élever la puissance immatérielle de la culture du district. Elle va souligner aussi « la veine des eaux, la veine culturelle, la veine verte et la veine des humains », se caractériser par « les ressources touristiques plus riches, les gammes des installations plus hautes, les capacités de consommation d’affaires et commerciales plus fortes et les services plus pratiques et favorables aux résidents » pour créer le Jing’an international et le lieu béni à réaliser les rêves et attirer les touristes des quatre coins du monde. Jusqu’à la fin de l’année de 2016, il y a une totalité de 23 hôtels touristiques d’étoiles, dont 5 de cinq étoiles (y compris 1 hôtel de cinq étoiles de platine ), 11 de quatre étoiles, 5 de trois étoiles, 2 de deux étoiles, 262 agences de voyages (30 agences de voyages par groupe à l’étranger inclus) et 2 pittoresques de classe A.

Temple de Jing’an Le Temple de Jing’an, situé à 1686 de rue ouest de Nanjing, est un vieux temple du sud du fleuve Yangtsé et un site touristique de Shanghai depuis la dynastie des Yuan et Ming qui se forme un état culturel fusionné du bouddhisme et des mœurs folkloriques. Il y a trois bâtiments principaux dans le temple magnifique et splendide qui est construit en imitant le style architecturel avant la dynastie des Ming : la salle principale de sanctuaire, le Palais de Tianwang et le Palais de Triples Saints. Le Temple de Jing’an était connu de « les huit sites pittoresques de Jing’an », soit : le « la dalle de pierre d’inscription Ciwu » établie dans les Trois-Royaumes, « le genévrier de Chine Chenchao » dans les dynasties du Nord et du Sud (420-589), « la mare Xiazi » nommé selon l’histoire du moine Zhiyan, « le forum des sutras » construit par Zhong Yi de la dynastie des Song du sud, « la source débordant Yongquan » de Feijingbang, « la caverne de nuages verts » construit par le moine et le poète Shou Ning, «l’embarcadère entre les deux Luziu », le vieux embarcadère de la Rivière Wusong,  « fort Hudu » à l’usage de défendre les pirates de la dynastie des Jing de l’Est. Il y a aussi huit tableaux des peintres fameux pour la montagne et l’œuvre authentique « Chanson du luth » en écriture cursive chinoise de Wen Zhengming.

Salle commémorative du Deuxième Congrès du PCC Située au 30, 7 ruelle, rue nord Chengdu et avec une superficie de 2 282 mètres carrés, la salle commémorative se compose de la salle d’introduction, la salle d’exposition du Congrès du PCC, la salle d’exposition de l’histoire de la Constitution du Parti, la salle d’exposition des ruines de l’école pour les femmes de masses, la salle d’exposition provisoire et les ruines du Congrès du PCC, les ruines de la People’s Publishing House.  Plus de 400 pièces historiques sont exposées, y compris les documents, les objets et les matériaux, par le biais des moyens de multimédias modernes tels que les films LED de bobine, les tableaux de sable sur le mur, l’holographie, AR interactive pour représenter véritablement les jours pénibles et honorables au début de la création du PCC. Après le fonctionnement de plusieurs années, on a déjà créé les « services par menu » (visite d’une salle de l’histoire du PCC, assister à un cours du Parti spécial et puis une conférence d’échanges d’idées, voir un film du Parti), « la visite d’expérience de l’école pour les femmes de masses », « la série d’exposition » et d’autres projets spécialisés.

Musée commémoratif de résistance de l’Entrepôt de Sihang de Shanghai  Le musée se trouve à N°1, Rue Guangfulu, soit à l’ouest des ruines de l’ancien entrepôt de Sihang (sub-entrepôt de Shanghai du secteur de crédit fiduciaire de Sihang), avec une superficie totale de construction de 3 800 m2, dont le premier et le deuxième étage sont les salles d’exposition permanentes, et le troisième étage est celle de provisoire. L’exposition essentielle est concernée à « la défense de l’entrepôt de Sihang » célèbre dans tout le pays et à l’étranger, divisée en quatre parties : « Combat acharné et sanglant à Songhu », « Défense de Sihang », « Lutte en seul » et « Action immortel ». Sauf les manières normales d’exposition des surfaces de pages et des objets dans la conception de l’exposition, on y ajoute les scènes de batailles, les modèles de sable, les mini-boîtes de scènes, les sculptures et les tableaux à l’huile, les jeux interactifs et les films pour donner aux spectateurs la nouvelle expérience et le nouveau sentiment. Le musée se caractérise par « les ruines, la lutte et le mémoire ». En tant que la salle professionnelle à l’usage de l’éducation sociale, de l’exposition, de la popularisation aux masses, de la recherche des sciences et de la protection, elle fait preuve du repère général de « la nouvelle base de l’éducation du patriotisme, la nouvelle plate-forme d’échanges sur les relations inter-détroit   et la nouvelle durée de la veine culturelle de la Baie de Suzhouhe ».

Parc de Daning  Le Parc de Daning est situé au N° 288 de la Rue ouest Guangzhong, commençant par la rue Gonghexin à l’est, et s’étendant à la rue Hutai à l’ouest. Il est près de la rue Linghsi et de la rue ouest Guangzhon au nord jusqu’à la rue Daning au sud, avec une superficie de 680 mille mètres carrés. C’est le plus grand jardin de l’ouest de Shanghai. Le cours d’eau Pengyuepu, la branche de la Rivière Huangpujiang, traverse du sud au nord tout le parc pour diviser le parc Daning Lingshi en trois parties à l’est, à l’ouest et au centre. Les trois sous-parcs se distinguent du terrain naturel et du paysage physique : sous le terme de l’eau, on construit le pittoresque de la digue autour du lac, le pittoresque du lac et des montagnes, le pittoresque de la terre humide autour du lac, le lac artificiel de 70 mille mètres carrés et la plage artificielle d’une superficie de 3 000 mètres carrés ; dans le centre, c’est le marais, symbole unique de Shanghai, et ce sont les pittoresques de montagnes et de forêts et les pittoresques à l’européenne dans l’ouest. On a installé respectivement au nord-est, nord-ouest et sud-quart-sud-ouest la porte est, la porte de montagne (appelée aussi la porte ouest) et la porte d’eau. Devant la porte est et la porte ouest, on a construit une grande place ouverte qui serve de l’endroit de repos et de réunion aux habitants.

Ginkgo du Jardin de Sculptures du Jing’an Le jardin se trouve à l’est du district de Jing’an, centre de Shanghai. Le siège commence par la rue nord Chengdu à l’est et à la rue ouest Beijing au sud et prend fin à la rue N° 2 Shimen à l’ouest et à la rue Shanhaiguan au nord, avec une superficie totale e 65 mille mètres carrés et un transport pratique de la ligne 2 et la ligne 13. Le Jardinest un parc urbain ouvert, composé de six pittoresques : 1) la place d’entrée 2) la galerie d’exposition mobile 3) la place du centre 4) le pittoresque de magnolia blanc 5) le pittoresque du jardin de calycanthe 6) les petits pittoresques. Tout le parc axe sur la galerie d’exposition mobile et lie tout l’espace thématique ensemble. Et les sculptures créées de manière diverse sont placées de façon relativement concentrée et organisée dans les différents pittoresques du parc pour former une série d’espace caractéristique et fournir aux masses le lieu de repos, de loisirs et d’apprécier les objets artistiques et devenir un exemple qui combine ensemble l’espace vert du parc du centre-ville de Shanghai et les installations culturelles.

IV. Construction urbaine

1. Schéma du quartier

Jing’an a pour l’objectif «Jing’an international, terre bénie à réaliser les rêves  » en mettant en œuvre vigoureusement la stratégie de développement de la ville « Un axe et trois ceintures ». « Un axe », cela signifie la construction d’un axe de développement complexe qui relie le nord et le sud, avec des fonctions importantes telles que la liaison de transport régional, le partage des ressources, la complémentarité des industries, l’intégration de la culture et la coordination de la qualité, en profitant de la circulation, il se forme ainsi un grand passage efficace entre le nord et le sud. La communication parmi le Groupe des hautes affaires commerciales, le Parc des industries culturelles et créatives et la Base de l’industrie de haute technologie favorise à former l’effet de liaison et l’effet d’échelle pour le développement de la zone et des industries. L’intégration culturelle se reflète dans la promotion de la communication des cultures spéciales telles que la culture rouge, la culture de Shanghai et la culture cinématographique et télévisuelle. La coordination de la qualité consiste à « se créer sur le point, s’allonger sur la ligne et s’étendre sur la surface » pour promouvoir l’amélioration du paysage urbain et routier et de la vie des citoyens. « Trois ceintures », la première ceinture est « la zone d’assemblage des hautes affaires commerciales sur les deux côtés de la Rue ouest Nanjing », en profitant activement de ses avantages régionaux-nœud de l’axe principal de développement urbain de Shanghai et en mettant en valeur les caractéristiques de « l’internationalité, le haut de gamme et la qualité », la zone met l’accent sur le développement du système des industries de hautes affaires commerciales et sur la construction d’une habitation urbaine moderne pour construire la zone la plus emblématique de la métropole internationale moderne de Shanghai. La deuxième ceinture est « la zone d’assemblage de la création des entreprises de culture et de divertissement sur les deux rives de la rivière de Suzhouhe », en mettant en évidence les caractéristiques des «la veine des eaux, la veine culturelle, la veine verte et la veine des humains» et les quatre fonctions de « la créativité culturelle, les affaires commerciales, les loisirs et le tourisme, l’écologie et l’habitation » pour créer le nouveau symbole du centre-ville de Shanghai. La troisième ceinture est « la zone d’assemblage du développement intégré des parcs industriels des deux flancs de la périphérique centrale ». Elle maintient activement la fonction du « corridor d’or » de la périphérique centrale, en mettant en évidence les caractéristiques de « l’innovation et la créativité, l’intégration de la zone industriel et la ville » et en insistant le modèle de développement par les deux flancs, elle vise à promouvoir le développement commun des parcs industriels, du quartier commerçant, des campus universitaires, et des communautés résidentielles pour créer la zone modèle de l’industrie d’habitation de Shanghai. Par cette stratégie, on fait tous les efforts pour réaliser le plan grandiose de la construction de « Jing’an internationale, Terre du rêve », dans le but de transformer Jing’an en nouvelle référence de  la ville centrale et nouveau point lumineux du développement de Shanghai.

2. Protection environnementale

Pour construire un système de civilisation écologique et de protection environnementale adaptant à la ville internationale moderne, on met en œuvre un plan d’action de trois ans sur la protection et la construction de l’environnement et un plan d’action sur le nettoyage de l’air et la prévention de pollution de l’eau, par le renforcement de l’aménagement intégré et la gestion méticuleuse, on vise à réaliser les buts ci-dessous: la qualité de l’air dans la région s’améliore, la quantité moyenne de poussière diminue progressivement, le bruit moyen dans la région atteint les standards nationaux de deuxième classe de zone de fonction, l’aménagement de l’environnement de l’eau est efficace, la qualité de l’eau des rivières principales s’améliore constamment. Renforcer la surveillance de l’application de la loi sur l’environnement pour protéger efficacement  la sécurité environnementale et pour consolider davantage les réalisations de « la zone modèle  de lutte contre la pollution de la poussière » et « la zone de conformité du bruit ». Respecter le concept de développement vert et promouvoir la construction de développement à faible émission de carbone, augmenter la propagande de la protection de l’environnement, organiser des pratiques écologiques comme le recyclage de déchets électroniques, de sorte que la sensibilisation de protection de l’environnement du public est améliorée.

3. Environnement du transport

Jing’an possède une bonne position géographique et le transport commode, le chemin de fer, le viaduc, le métro et le bus forment un réseau de circulation menant à toutes les directions, on l’appelle ainsi « la porte nord sur terre » de Shanghai. Jing’an possède la gare ferroviaire de Shanghai et cinq gares routières à longue distance telles que  la gare routière de Shanghai et celle de Hu Tai, de plus, il y a plusieurs lignes de métro comme ligne 1, ligne 2, ligne 3, ligne 4, ligne 7, ligne 8, ligne 12 et ligne 13. Le viaduc sur la Rue Yan’an, le viaduc nord-sud, la périphérique intérieure et la périphérique centrale, ainsi que la plaque tournante du Temple de Jing’an et celle de la Rue Gonghexin offrent un grand confort au voyage en avion et au déplacement de transit.

4. Reconstruction des vieux quartiers

Jing’an prend la reconstruction des vieux quartiers comme une mesure importante pour promouvoir la rénovation urbaine et améliorer les logements, on applique vigoureusement la politique de la reconstruction en insistant le principe de « la transparence et la justice » pour promouvoir activement l’expropriation d’immeubles. En 2017, l’emprise de 7 zones a été démarrée, 6015 familles totalisées ont en profité.

Nous prenons la stratégie d’« un axe et trois ceintures » comme guide, la construction de «Jing’an international, terre bénie à réaliser les rêves  » comme point de départ, le développement en aménageant la terre et l’amélioration de l’habitation comme l’objectif, par le système unifié de reconstruction et l’intégration des ressources du nord-sud afin de promouvoir le travail de reconstruction et de jeter une base solide pour le développement économique et social régional.

5. Aménagement de la ville physique

Jing’an possède un bon environnement urbain, un joli paysage et la modélisation de la lampe élégante et classique. En 2016, Jing’an a gagné la première place dans l’évaluation de la satisfaction des citoyens de l’environnement de Shanghai.

Depuis 2011, Shanghai a commencé un nouveau cycle de classification des déchets, Jing’an a achevé la collection et la classification des déchets dans 916 zones résidentielles, 116 écoles, 43 marchés alimentaires, 10 parcs, 44 départements et 98 entreprises et institutions, couvrant un total de 336 000 habitants, par la grande divergence et la petite classification des ordures ménagères, alimentaires, des déchets de marché, de verdissement et de décoration pour garantir l’élimination écologique et le recyclage de tous les types de déchets.

Comme un des 26 premiers arrondissements modèles nationaux de classification des ordures, Jing’an est le premier à lancer le mécanisme d’incitation « le compte vert » dans toute la ville, afin de mobiliser l’enthousiasme des résidents à participer activement à la classification des déchets humides et secs pour améliorer l’efficacité de la classification pour les résidents. À la fin de 2016, le nombre de résidents qui ont le compte vert a atteint 230 200 ménages dans le district de Jing’an. Il joue un rôle exemplaire pour conduire et promouvoir l'exploration de la classification des ordures de Shanghai avec le mécanisme d’incitation.

6. Aménagement paysager

Le verdissement de Jing’an a les caractéristiques « petit, fin et haut », on développe vigoureusement l’espace vert public en améliorant la configuration d’espaces verts de tous les niveaux pour perfectionner l’environnement écologique; développe avant tout le verdissement sur le toit, le verdissement de fenêtre et de balcon, le verdissement de cinq entrées, le mur de fleurs, la rue de fleurs et d’autres verdissements à trois dimensions pour optimiser la ville physique et augmenter le taux de verdissement aux yeux ; insiste le verdissement par la science et la technologie, crée le système du recyclage des déchets végétaux, promeut le traitement écologique des eaux du parc, améliore la terre de l’espace vert, popularise l’usage des machines paysagistes ; encourage l’utilisation économe des ressources de la terre, résout habilement les inconvénients des installations municipales telles que la station de pompage, la centrale, la station de transfert des déchets pour développer l’espace haut de gamme ; crée la biennale des sculptures de Jing’an, les floralies de tulipes dans le parc de Daning et d’autres marques d’activités ; favorise les activités culturelles des parcs ; améliore pas à pas l’environnement vert avec « l’écologie harmonieuse, le bon état, les paysages magnifiques et les caractéristiques distinguées » pour créer avec efforts l’espace écologique urbain propre à vivre et à travailler de première classe.

De toute sorte d’espace vert a été construit avec une superficie de 134.200 m2 en 2017. Il y a 13 parcs, y compris le parc de Jing’an, le Ginkgo du Jardin de Sculptures du Jing’an, le parc de Zhabei, le parc de Daning, le parc de la place, le parc de Xikang, le parc de transport, le parc de Pengpu, le parc de Lingnan, le parc de Sanquan, avec une superficie totale de 1,061 millions de mètres carrés.

V. Assurance pour le bien-être du peuple

1. Causes du vieillissement

Pour le but de protéger les intérêts des vieillesses et d’améliorer leur vie, on promeut systématiquement la construction du système de service de la pension sociale dans le district de Jing’an. On perfectionne sans interruption le système de service de la pension à domicile, visant à créer un « cercle de vie heureuse » de six-en-un, et à pousser la construction de la «communauté habitable pour la vieillesse». En 2017, 6 nouveaux centres de service général communautaire pour les âgés et 5 nouveaux maisons de soins des personnes âgées ont été construits, 16 salles standards d’activités et postes d’aide pour les âgés sont nouvellement construits ou renouvelés, dont la maison de soins pour les personnes âgées a couvert dans l’ensemble tous les sous-districts et bourgs. La position basique de soins d’âgée dans la maison a été renforcée davantage, en fournissant le service de soins de vieillards dans la maison aux 35.533 âgés. Avec la combinaison approfondie entre le traitement et le soin, le taux de service accordé entre l’organisme de service médical communautaire et l’organisation de soins communautaire a été à 100%. En estimant complètement la demande du soin des personnes âgées, 6163 âgés a accueilli l’estimation, et 2004 personnes âgées dépendantes ont accepté le service de soin.

2. Assistance sociale

On exerce l’assistance sociale en insistant aux principes de mettre les gens dans le premier, de surmonter des obstacles et de servir au peuple. On met l’accent sur cinq combinaisons, on assume cette responsabilité avec le plus grand sérieux, on renforce les avantages pour compenser les désavantages, on perfectionne sans cesse le système de l’assistance social, on met en œuvre dans son ensemble les politiques d’assistance : aide de vie, aide médicale, aide aux gens rentrant à Shanghai, on promeut activement une assistance médicale comme « guichet unique », et des travaux pilotes des aides difficiles, en cherchant à mettre le sauvetage plus précis, plus honnête, plus scientifique,  on adhère à aider la vie fondamentale dans toutes les domaines et au plusieurs niveaux,  joue un rôle très important dans la garantie de la vie fondamentale des pauvres, dans la promotion de la justice sociale et dans la protection de l’harmonie de la société.

3. Emploi et création d’entreprises

Sous la direction de la tragédie du développement d’ « un axe et trois ceintures », pour le but de promouvoir l’emploi, on fait jouer pleinement le rôle du gouvernement dans tous les domaines, tel que l’aide des politiques, le développement de la plate-forme et l’optimisation du service, on exerce en même temps le « plan de la voile ». À l’aide de « l’action de réaliser le rêve », visant aux demandes de jeunes gens chômeurs et des étudiants sans travail sortant de l’université, on fait plusieurs activités des orientations professionnelles, et on fait trouver du travail aux jeunes gens de haute qualité. En développant la création d’entreprise et favorisant l’emploi avec grand effort, en 2017, on a aidé 2650 personnes la plus défavorisées à trouver l’emploi et a soutenu et guidé 830 personnes pour leurs créations d’entreprise.

District de Jing’an  cherche à créer une ambiance du développement des talents, à attire l’attention des entreprises innovantes et des gens capables. Maintenant, dans le distinct de Jing’an, il y a 7 experts du programme national des « Mille talents », 56 experts  bénéficiés d'allocations spéciales du gouvernement, 16 experts du programme des «Mille talents » à Shanghai, 13 talents dirigeants à Shanghai, 2 maîtres d’une technique à Shanghai, 23 techniciens en chef des du programme des «Mille talents »« des milliers de gens planifiés à Shanghai ».

4. Travail destiné aux personnes handicapées

Dans le district de Jing’an, il y a une exemplaire « base en soleil » à niveau de district, une exemplaire « maison en soleil » à niveau de district,  dans les bourgs et le sous-strict, il y a 14 « maisons en soleil », 9 « bases en soleil ». Parmi les 13 « maisons en soleil », 6 maisons sont les modèles de démonstration de la ville de Shanghai. On y construit 14 services des équipements handicapés, dont 4 services sont les modèles de la ville de Shanghai. Ce district a pratiquement réalisé cette politique que tous les handicapés, certifiés du registre civil de ce district, bénéficient du service de guérison, et a fait trouver un emploi aux handicapés compétents qui ont l’intention de travailler. L’assistance de la vie pour les handicapés, les  prestations sociales et les politiques du support de sécurité tous sont mises en œuvre.

Le district de Jing’an a remporté l’un après l’autre « la zone de travail avancé national pour les handicapés», «la zone  modèle de rétablissement nationale pour les handicapés », « la zone modèle de travail pour les handicapés », « unité avancée du sport pour le peuple », « unité avancée des associations nationales et spécialisée pour les handicapés», « unité avancée des associations nationales pour les sourds» En 2009,  le Comité des handicapés du Conseil d’État a conféré le titre « maison nationale des handicapés » au centre de multi services  des handicapés de district de Jing’an. En 2014, le Conseil d’État a conféré au district de Jing’an le titre « maison en soleil »,  « maison nationale des handicapés», a conféré également au sourd Wu Jianyin  le titre  « modèle national d’auto-amélioration »

5. Construction communautaire

Suivi au principe « responsabilité claire,  le droit et le devoir unifiés, fonctionnement coordonné, conformément à la loi efficace », le district de Jing’an démêle les fonctions croisées, et ajuste les organes internes du sous-district. Dans les 14 sous-district et bourgs, on met 6 centres : centre des affaires communautaires qui se forme un mode de fonctionnement---une partie pour recevoir les affaires, une partie pour gérer les affaires et une partie pour servir aux affaires ;  centre des activités culturelles et communautaires qui met dans son l’ensemble l’éducation communautaire, les loisirs culturels, les soins des santés et le sport, et qui recherche le mode de fonctionnement social ; centre de santé communautaire qui contient les deux fonctions : traitement médical et santé publique (prévention, réhabilitation et santé), et qui lie étroitement dans le domaine professionnel avec les hôpitaux de deuxième classe et de troisième classe ; centre de service de parti communautaire, qui sert au parti, sa membre et le peuple ; centre de multi gestions de la ville, qui découvre les problèmes des gestions générales dans tous les genres de villes, et qui dirige et coopère au secteur de gouvernance pour appliquer la loi ; centre de gestion complète communautaire, qui enquête et résout  les conflits communautaires, pour assurer la construction du système de contrôle et pour exécuter les fonctions de la gestion de sécurité sociale.

6. Organisations sociales

La Comité du Parti et le gouvernement pour le district mettent en œuvre sérieusement la construction sociale, l'innovation et la gestion sociale du développement, disposées par le gouvernement central et municipal, on fait des efforts visant à promouvoir le travail de développement d’organisation sociale. En 2007, on a créé pour la première fois un mode de gestion d’organisation sociale « 1+5+X » à Shanghai,  on a construit le mécanisme du travail de service publique que le gouvernement peut acheter des organisations sociales, à base de Jing’an, on établit un système d’incitation, comportant un fonds spécial pour les organisations sociales, qui aura une influence sur la ville de Shanghai. Orienté par les besoins des masses, mise comme point de départ, le service des achats par gouvernement, le fonctionnent des projets et les « 3 interactions sociales » (la communauté sociale, les organisations sociales et les travailleurs sociaux), on a attaché de l’importance au changement de la façon de gérer, on a stimulé l’énergie de l’organisation sociale, et on a développé et on a donné naissance à un grand nombre d'organisations sociales Jusqu’à la fin de 2016, il y a 972 organisations sociales au total, dont 19 organisations normales sont au niveau 5A, 46 au niveau 4A, 87 au niveau 3A, qui se répartissent principalement dans les domaine de service social, éducation, sport, culture, commerce, recherche scientifique et hygiène. Elles deviennent une force importante pour la gestion et l’harmonie de la société. En 2013, le mode de l’organisation de parti « 1+5+X », et l’union des élites sont apparues dans le « dictionnaire de la construction de la société chinoise ». En 2014, le district de Jing’an est attribué le titre « zone modèle d’innovation de l’organisation de la société nationale »

attachment: